En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

La vie d'Adèle : retour sur la polémique entre Léa Seydoux et Abdellatif Kechiche

Article par Laetitia Reboulleau , le 08/10/2013 à 14h50 , modifié le 08/10/2013 à 15h15 0 commentaire

La vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche, avec Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, sort ce mercredi au cinéma. Une sortie très attendue mais entachée par les nombreuses polémiques qui ont entouré le tournage...

Une Palme d'Or, un sujet choc et une polémique : le moins que l'on puisse dire est que la promotion de La vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche aura été mouvementée ! Le film, présenté lors du Festival de Cannes, semblait bien parti pour faire la polémique autour de l'homosexualité, son thème principal, mais ce sont finalement les conditions de tournage qui ont créé le scandale.
 
Une polémique initiée par les techniciens qui travaillaient sur le film. En marge du Festival de Cannes, ces derniers manifestent et dénoncent leurs conditions de travail. Journées de 16h, tournage prolongé de trois mois, heures supplémentaires non payées, harcèlement moral... Des déclarations très rudes qui pleuvent sur le dos du réalisateur.
 
Des actrices révoltées
Les techniciens ne sont pas les seuls à se plaindre. Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, pourtant apparues complices avec Abdellatif Kéchiche sur le tapis rouge, dénoncent à leur tour les conditions de tournage. Les deux jeunes femmes parlent d'un tournage "horrible", de leur sentiment d'être "prises au piège". L'un de leurs pires souvenirs : les dix jours consacrés au tournage d'une scène de sexe, pendant lesquels les deux actrices ont dû "être nues toute la journée et effectuer différentes positions sexuelles". Des propos très durs encore une fois, mais finalement tempérés par Léa Sedoux, qui a déclaré : "Kechiche est un génie mais il est torturé. On en a bavé, mais ça valait la peine".
 
"Le film ne devrait pas sortir"
Face à cette avalanche de critiques, Abdellatif Kechiche n'a pas manqué de réagir, la polémique se transformant en véritable règlement de comptes. Selon lui, si le tournage a duré aussi longtemps, c'est à cause de Léa Sedoux : "Si elle n'était pas née dans du coton, elle n'aurait jamais dit ça" : une pique envers les origines de l'actrice, qui n'est autre que la petite-fille de Jérôme Seydoux, le président de Pathé.
 
Le réalisateur considère que "ces déclarations, c'est pire que de cracher dans la soupe" et que "le film ne devrait pas sortir", tant il a été salit au cours des derniers mois. Malgré tout, La vie d'Adèle sera en salles dès le mercredi 9 octobre, et risque d'attirer les spectateurs, autant par son thème que par sa polémique.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience