En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

La presse australienne se déchaîne contre Britney Spears

Article par Judith Lowski , le 09/11/2009 à 15h56 , modifié le 09/11/2009 à 16h09 2 commentaires

Il a fallu un concert, le premier, au cours duquel Britney Spears aurait chanté en play-back, pour que la tension monte entre la presse australienne et la chanteuse. Et il lui reste 15 dates au pays des kangourous...

On croyait Britney Spears assagie avec son agent-fiancé Jason Trawick, une tournée mondiale The Circus Tour qui se déroulait jusqu'alors assez bien... mais Brit Brit est encore à la Une. Certes, la chanteuse n'a pas fait parler d'elle dans un domaine privé, cependant - et c'est peut-être plus ennuyeux - elle reçoit des critiques sur le plan professionnel.

La jeune femme qui a commencé sa série de concerts en Australie à Perth, ce vendredi, aurait chanté en play-back. Une nouveauté ? Certains en doutent et la presse du monde entier a déjà glosé sur le sujet. Mais apparemment les Australiens n'étaient pas au courant de la définition que donne Britney de "live". Et dans cette bagarre sémantique, la presse australienne a souligné que plusieurs centaines de fans seraient partis dès la troisième chanson. Une Ministre, Virginia Judge est entrée dans le débat, indiquant que "live, ça veut dire live... Si on dépense jusqu'à 200 dollars australiens, je pense qu'on mérite plus qu'un clip !"

Aujourd'hui, le camp de Britney Spears contre-attaque, avec l'un des agents de la chanteuse qui a indiqué au journal The Australian que la jeune femme était "très en colère". Il a également souligné : "les gens peuvent critiquer s'il y a eu quelque chose de raté... mais dire que les gens étaient déçus du concert est une totale élucubration". Il reste à Britney 15 dates à assurer sur le sol australien, et à calmer le jeu en faisant tomber la pression maximale que lui mettent les médias. A elle de voir si elle poursuit ses prestations comme ce fut fait à Perth, ou si elle se décide à satisfaire ses fans. Les ministres. Et la presse... 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience