En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

La note du chef Pierre Lefebvre : "Rien de plus important que l'esprit d'équipe dans Masterchef"

Article par , le 05/10/2013 à 08h30 0 commentaire

Cette semaine, les candidats de Masterchef ont participé à des épreuves en duo. Ils se sont aperçus que, pour être performants, ils devaient savoir accorder leurs violons. Pierre Lefebvre, vainqueur des meilleurs candidats de l'émission nous livre, une fois de plus, son ressenti.

Après l'épisode de la semaine dernière consacré à la thématique de la dégustation à l'aveugle, cette troisième étape de Masterchef se fait en binôme pour les candidats. Avant cela il faut passer par une élimination pour obtenir un nombre pair de participants, il y a donc deux éliminés cette semaine.


1ère épreuve
J'imagine très bien la pression ressentie par les candidats à l'annonce d'une élimination directe. A chaque début de semaine, les compteurs sont remis à zéro, vous pouvez avoir brillé lors des précédentes étapes sans pour autant être à l'abri d'une faute de parcours.
Le manque de contraste sera donc fatal à l'un des cuisiniers amateurs... 


Je me réjouis d'emblée de cette consigne : toute l'émotion ressentie lors de la dégustation d'un grand plat provient principalement des contrastes opérés par le cuisinier. L'acidité maîtrisée d'un condiment, un jeu subtil de textures, le délicat équilibre d'un sucré/salé... Au delà de l'histoire qu'on veut raconter, la construction d'une assiette réussie se doit d'être pensée avec ce souci d'opposition de force.


La cuisine est avant tout une affaire de goût, c'est pourquoi je regarde crispé certains candidats se focaliser sur l'aspect visuel, allant jusqu'à utiliser des colorants alimentaires... Aïe aïe aïe...
Pourtant la semaine d'épreuves à l'aveugle aurait dû porter ses fruits : c'est toujours le palais qui l'emporte !


Les candidats sont en émoi, le stress est palpable ! Au final le jury déguste beaucoup de jolies réalisations : Marc se distingue à nouveau avec un foie gras/fraise/rhubarbe très bien réalisé et qui encore une fois me fait saliver, Frédéric séduit avec un plat de courgettes tout en sensibilité. Shirley confirme également son talent avec une belle préparation de maquereau.
Mon top 5 de la semaine dernière semble prometteur...


Adrien, le gai luron du sud ouest quitte l'atelier, sa bonne humeur nous manquera ! Je lui souhaite beaucoup de réussite, notamment avec la sortie de son livre.
 
2ème épreuve
Les binômes sont constitués et une surprise attend les candidats : un chef et un commis, une tête et deux mains. Excellente épreuve !
Cela ne semble pas évident pour tous les duos : Kevin qui montre depuis le début des difficultés à travailler en équipe, supporte mal l'autorité de Gaëlle. La discipline est pourtant indispensable à cette profession, je m'amuse en me souvenant du code de conduite du musicien d'orchestre, qui pourrait être celui d'un commis :

  • - Article 1: Le chef a toujours raison
  • - Article 2: Si le chef a tort, se référer à l'article 1

Christophe et Virginie semblent également mal partis...

J'aime beaucoup voir Frédéric qui lutte pour s'empêcher de cuisiner, on sent vraiment la passion transparaître.


L'épreuve est belle et on a le plaisir de voir les candidats cuisiner. La dégustation se fait devant eux, c'est très constructif ! Trois équipes se qualifient pour la quatrième semaine avec de très beaux plats, les autres partent en Camargue, il y a pire comme punition !
 
3ème épreuve
Evidemment le riz est à l'honneur ! Pas facile cependant de sortir du diptyque risotto/riz au lait...
En passant je trouve l'idée de composer un menu à base de riz un peu saugrenue... On a vu plus pertinent sur le plan de l'équilibre alimentaire. Néanmoins cela pourrait servir aux futurs candidats de Koh Lanta !


Blague à part, il s'agit bien sûr de rendre hommage au terroir de la Camargue et je pense qu'il y a une carte à jouer pour traiter le sujet avec finesse en évitant un menu trop roboratif.


Le duo Christophe et Virginie ne s'en sort pas mieux que précédemment. Tout est une question de communication dans ce genre d'exercice, ces deux candidats passent à côté de l'épreuve.
Où est le riz ? Dans l'assiette des rouges et des verts qui se qualifient directement grâce au plat.
Après un dessert difficile à départager, nous retrouvons sans surprise Virginie et Christophe en duel sous pression !
 
4ème épreuve
C'est presque une punition : deux épreuves successives devaient permettre aux binômes de s'accorder, d'unir leurs forces. Virginie et Christophe n'ont pas su s'entendre, prendre sur eux, faire les compromis nécessaires.


Pour aller au bout de Masterchef, les épreuves en équipe sont des clés importantes. Vous devez montrer vos aptitudes à diriger aussi bien qu'à exécuter. Les finalistes auront leur brigade à diriger et devront être armés pour réussir. Virginie ou Christophe sera éliminé, mais le candidat restant devra se remettre en question pour espérer aller plus loin.
L'épreuve est technique : il faut préparer un carré d'agneau de lait rôti et une ratatouille. Cela me rappelle les épreuves du CAP de cuisinier que j'ai obtenu il y a quelques mois. Le jury attend des candidats des gestes et des techniques de plus en plus professionnels. Si l'amateur demande à son boucher de préparer un carré, le professionnel travaille directement la matière brute.


Virginie s'en sort plutôt bien grâce à une bidouille avec des ciseaux, Christophe semble dépassé et ne prépare pas correctement la viande. Le Jury passe le voir et lui fait part de son scepticisme quand à son choix de sauce au vin et à la cuisson confite du carré. Finalement celui-ci n'est ni confit, ni rôti mais presque cru ! Un plat tout en acidité qui l'emporte cependant sur l'assiette de Virginie comportant aussi quelques erreurs.


Une épreuve plutôt laborieuse, Virgine quitte donc l'Atelier après un joli parcours. Je lui souhaite beaucoup de bonheur dans ses projets futurs !


Mon trio de tête cette semaine
 : Marc, Frédéric et Shirley qui semble faire une échappée remarquable ! 


Rendez-vous la semaine prochaine !

 

Les Carnets de Pierre & Simon : Cuisinez 5 fruits et légumes par recette et Revisitez les classiques aux éditions Milan. Prix : 9,95 euros.  

https://www.facebook.com/PierreMasterchef
@pierrecuisine

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience