En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

La note du chef, Pierre Lefebvre : "Masterchef s'est transformé en Koh Lanta"

Article par , le 26/10/2013 à 08h30 , modifié le 28/10/2013 à 11h15 0 commentaire

Comme chaque semaine, Pierre Lefebvre, vainqueur des meilleurs candidats de Masterchef nous donne son point de vue sur les épreuves et les participants de l'émission. Et nous livre le nom des deux éliminés.

Voici donc l'épisode charnière : le fameux Top 10 !
La carotte et le bâton - un voyage en Guadeloupe et une élimination directe.
Cela commence fort, l'émotion est palpable parmi les candidats au moment de découvrir qu'ils seront jugés sur... la cuisine traditionnelle !
Au programme : blanquette, basquaise et navarin. Je pense que j'aurais été à l'aise sur cette épreuve, ayant un profond attachement pour cette cuisine qu'il faut maîtriser avant de revisiter ! Les techniques culinaires ne s'inventent pas : ragout à brun, roux blanc, liaison au jaune d'œuf, légumes tournés...
C'est une belle leçon pour les candidats, plus à l'aise sur les makis que sur la blanquette, comme le souligne justement Frédéric Anton. C'est un message important car un cuisinier amateur ne peut pas envisager une carrière professionnelle sans la maîtrise de ces bases. J'aime percevoir ces valeurs au delà du jeu et du divertissement télévisuel.


C'est malheureusement sans éclat et avec quelques fracas que l'épreuve se déroule. La dégustation laisse le jury sur sa faim et la très sympathique May Cécile en fait les frais. Je lui souhaite beaucoup de bonheur et de réussite dans son projet !
Direction : la Guadeloupe !


Reconnaissance de produits locaux sur le marché, épreuve typique de Masterchef à laquelle les candidats se préparent beaucoup (pour les plus sérieux...)
Je me souviens des heures passées à consulter mes tableaux répertoriant tous les produits possibles classés par variétés. Ceux-ci passaient de mains en mains parmi les candidats dans l'espoir de devenir incollables sur les salades, coquillages ou anatomie bovine !
On voit que le trajet en avion a probablement servi à certains candidats studieux, peut être que Kevin et Diane ont préféré les vidéos à la demande...
Finalement Diane prend un coup de bambou, à défaut de le déguster... Direction le test sous pression sans passer par la case épreuve par équipe.


Au bord d'un lagon, les candidats doivent cuisiner une variété de crevette d'eau douce : le ouassou, et le crabe de terre.
Cela me rappelle l'extraordinaire épreuve en Corse l'an passé, l'avantage de cuisiner au bord de l'eau est d'avoir l'assaisonnement tout près pour cuire les crustacés : l'eau de mer ! Je ne vois pas les candidats s'en servir, en revanche la cuisine à l'eau douce est de rigueur : une pluie tropicale s'abat sur les candidats ! Masterchef se transforme en Koh Lanta...
Je salue leur ténacité et leur engagement malgré ces conditions qui selon moi auraient dû nécessiter une interruption d'épreuve, le jeu télé l'emporte sur la cuisine et sur l'hygiène. C'est dommage...


Les filles brillent, incontestablement. Leur menu est raffiné, le traitement des produits est intelligent, leur victoire est écrasante !
Frédéric, Eric et Philippe rejoignent en revanche Diane dans le jardin d'une belle demeure coloniale pour le test sous pression.
Une épreuve qui plairait à Philippe Katerine... La banane ! Ou plutôt les bananes : plantains, jaunes, vertes, fressinettes...
Pas facile je trouve car la banane est rapidement trop sucrée, c'est assez difficile de trouver l'équilibre, et l'idée à 100000 € de contrebalancer avec une glace salée est déjà prise... 

 

Frédéric présente une assiette ambitieuse, élégante mais malheureusement décevante à la dégustation. Je pense néanmoins que c'est un candidat qui prend de la distance dans la course, son travail est de plus en plus précis et maîtrisé, c'est une jolie révélation de la saison 4.
Les quatre desserts ont vraiment l'air bons, mais Philippe est au dessus du lot avec son sablé au top ! Il va falloir que je prenne un cours auprès de lui pour améliorer les miens devenus légendaires !
Diane est éliminé à l'issue d'une semaine sur le fil, son retour en Suisse est certainement empli de beaux projets, bonne route à elle !
Rendez vous à l'atelier pour une sixième semaine de compétition vendredi prochain !

 

Les Carnets de Pierre & Simon : Cuisinez 5 fruits et légumes par recette et Revisitez les classiques aux éditions Milan. Prix : 9,95 euros.  

 

A lire aussi : Exclu : Pierre de Masterchef 3 : Les chefs ont un tempérament de feu 

 

https://www.facebook.com/PierreMasterchef
@pierrecuisine

Source sur Plurielles.fr : La note du chef, Pierre Lefebvre : "Masterchef : un étonnant cocktail d'anxiété et de joie"

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience