En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

La dernière maison de Michael Jackson ne sera pas un musée !

Article par Aude-Claire ABOUCAYA , le 04/09/2009 à 15h47 , modifié le 04/09/2009 à 15h53 0 commentaire

Rachetée par le styliste Christian Audigier, la dernière maison de Michael Jackson, à Los Angeles, ne sera pas transformée en musée, comme il était convenu. Les autorités de la ville s'y sont opposées.


Début juillet, le site Public annonçait que le créateur de mode Christian Audigier avait racheté la dernière maison de Michael Jackson, dans le quartier de Holmby Hills à Los Angeles. Hier soir, invité sur le plateau du Grand Journal de Canal+, le styliste a annoncé que le projet était finalement annulé.


Cet été, Christian Audigier avait exprimé le souhait de faire de cette maison un "musée personnel" avec des expositions, qui ouvrirait ses portes au public tous les 25 juin, afin de célébrer l'anniversaire de la mort du Roi de la pop. Certes la superficie de la maison aurait largement permis à son nouveau propriétaire d'y accueillir le public. Les 7 chambres, les 13 salles de bains et les 2 cheminées, ajoutées à la piscine et au jardin ont de quoi impressionner.

Malheureusement, l'absence de parking aux abords de la maison a motivé l'interdiction par la municipalité de faire de ce lieu un musée ouvert au public.

On comprend mieux le montant du loyer qui s'élevait à 100 000 dollars par mois, à l'époque où Michael Jackson l'occupait. La maison appartenait, du vivant de la star, à la femme d'Hubert Guez, le directeur exécutif de la marque Christian Audigier, Ed. Hardy.

Christian Audigier, espère que dans peu de temps, il pourra aussi mettre la ligne de vêtements et d'accessoires sur le marché, qu'avait dessiné Michael Jackson avant sa mort. Véritable businessman, Christian Audigier, multimillionnaire français devenu roi de la mode "bling bling" aux Etats-Unis, surfe, depuis cette année, sur la vague de la grippe A H1N1.

Il s'est donc lancé dans un nouveau créneau : les produits antibactériens pour les mains, commercialisés sous forme de gel.

On ignore le montant du prix de vente de la maison de Michael Jackson, mais vu la fortune du créateur de mode, lui, en tous cas, c'est sûr, doit s'en laver les mains...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience