En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

La Coupe du monde 2010 des Bleus : le meilleur feuilleton depuis longtemps !

Article par , le 21/06/2010 à 15h33 , modifié le 21/06/2010 à 16h54 5 commentaires

Depuis le début de la Coupe du Monde, plus que les matchs, ce sont surtout les débats internes et événements improbables qui secouent l'équipe de France qui nous passionnent...

Le 11 juin 2010, jour de l'ouverture de la Coupe du Monde de football, on était un peu fébriles, il faut bien l'avouer. Parce que nos petits Bleus menés par Raymond Domenech avaient intérêt à sortir leur meilleur jeu après des matchs de préparation à peu près catastrophiques. Mais dix jours et deux défaites plus tard (0-0 contre l'Uruguay et 0-2 contre le Mexique), c'est la débandade dans l'Equipe de France : défaites, règlements de comptes, rumeurs en tous genres, insultes et exclusion. Une vraie série télé avec rebondissements inattendus. On adore !


Episode 1 : Tout a commencé par une défaite
Après une petite victoire, un nul et une défaite (contre le Costa Rica, la Tunisie et la Chine) en matchs de préparation, on était en droit de se poser quelques questions sur la capacité de l'Equipe de France à défier les plus grandes équipes internationales pendant la Coupe du Monde 2010. 20h30 le 11 juin, les Bleus affrontent l'Uruguay. On s'égosille aussi fort qu'on peut devant notre télé, histoire de cacher le son insupportable des vuvuzelas... Et ça ne marche pas. Commencer la Coupe du Monde 2010 par une défaite, c'est moyen. Mais ça n'était que le début finalement.


Episode 2 : Il est où le problème avec les Bleus ?

La défaite de l'équipe de France lors de ce premier match de la Coupe du Monde 2010 a évidemment ravivé tous les débats. Raymond Domenech est-il vraiment incompétent ? Les Bleus seraient-ils blasés et préfèreraient-ils rester dans leur chambre de luxe à 500 € la nuit ? A ce stade, toutes les explications étaient encore plausibles, et puis on pouvait très bien se rattraper au cours du second match de poule non ? Donc, on croisait encore les doigts, dans ce temps là.


Episode 3 Du rififi chez les Bleus ?

A l'issue du match France/Uruguay, les joueurs et leur sélectionneur étaient évidemment moyennement ravis, mais peu importe, l'espoir les faisait vivre. Seul souci, tout ça semblait manqué déjà d'un certain réalisme.

A ce stade, les rumeurs qui avaient déjà pointé le bout de leur nez, ne faisaient qu'être amplifiées. Trop perso sur le terrain, les joueurs de l'équipe de France ne semblaient en fait que jouer la même partition que celle qui les unit (enfin, les désunit plutôt) hors du terrain. Y aurait-il vraiment des clans dans l'équipe de France ? Franck Ribéry aurait-il de réels problèmes relationnels avec Yoann Gourcuff ? Mystère et boule de gomme... En tout cas, la "performance" suivante de l'équipe de France contre le Mexique n'a en rien contredit tout ça.


Episode 4 : Une défaite ça va, deux défaites bonjour les dégâts...

17 juin 2010, la France affronte le Mexique. Allez les mecs, on peut le faire, "Yes you can" comme dirait Barack. Ah ben non, en fait, you can pas... Mais il est passé où le sexy mimi Yoann Gourcuff là ? Paraît que ce serait Franck Ribéry qui aurait demandé à Tonton Raymond de l'évincer poutr qu'il puisse tirer lui-même les coups francs. Pas très gentil ça. Mais info ou intox ? On ne sait pas.

Ce qu'on sait en revanche, ce sont les répercussions de cette deuxième défaite qualifiée de scandaleuse, honteuse, etc, etc. Sur le moment, on était d'ailleurs assez d'accord avec ça. Mais cela cacherait-il finalement un problème plus profond ?


Episode 5 : le dérapage de Nicolas Anelka

Que s'est-il passé dans la tête des Bleus lors de la seconde mi-temps du match France/Mexique pour qu'ils se laissent ainsi dépasser ? La réponse est intervenue samedi matin, écrite en grosses lettres noires en une du journal de tous les accros au sport. "Va te faire - bip - Sale - bip bip biiiiiip - "... Ces mots, selon le quotidien, seraient ceux prononcés par Nicolas Anelka à l'encontre du sélectionneur. Classe. Ou pas.

A partir de cet instant, on assiste à un enchaînement d'événements tous plus improbables les uns que les autres. Nicolas Anelka est expulsé de l'équipe de France. Raymond Domenech, Patrice Evra et Jean-Pierre Escalettes, Président de la FFF, tiennent une conférence de presse au cours de laquelle on remarque surtout le capitaine de l'équipe de France se prendre la tête dans les mains dès que son n+2 ouvre la bouche pour donner son point de vue et expliquer les récentes décisions... Y'a comme qui dirait incompatibilité d'humeur dans le rang français on dirait bien.


Episode 6 : Il y a TRAITRE dans l'équipe de France !
Pour faire le tri dans les ouï-dires et les multiples rumeurs qui déchaînent les supporters, les médias et la population française en générale, le magazine Téléfoot présenté par David Astorga sur TF1, invite Raymond Domenech dimanche matin. En direct, le sélectionneur tente d'expliquer ce qui s'est passé en huis-clos, il dédouane presque Nicolas Anelka de son petit emballement et forcément, devant notre poste on se demande si la Coupe du Monde 2010 ne se serait pas tout simplement transformée en émission genre la Fermes Célébrités...

Quand soudain, débarque sur le plateau un Franck Ribéry à peine maquillé, le front luisant, le micro bien serré dans la main. Et nous devant notre télé, on assiste à un grand déballage de la part du joueur qui semble clairement à fleur de peau. Ce sont les aléas du direct et malheureux sont ceux qui ont loupé ce grand moment de télévision.

Non, Franck Ribéry n'a aucun compte à régler avec Yoann Gourcuff, à l'entendre, ils seraient même super potes. Oui les joueurs sont dégoûtés de leurs piètres résultats, se sentent nuls, mais ont encore des choses à prouver. Oui, il y a un traitre qui a vendu la mèche sur ce qui n'aurait jamais du sortir du vestiaire. Et oui, deux fois oui, l'équipe de France n'est pas du tout contente de l'expulsion de Nicolas Anelka... Pas contente ok, mais à quel point...?


Episode 7 : Les Bleus prennent le pouvoir
Au point où on en était samedi soir, on se disait qu'on ne pouvait pas descendre plus bas. Les joueurs de l'équipe de France semblaient en effet avoir touché le fond et n'avaient plus qu'un petit coup de crampons à donner pour remonter à la surface, mais non !

Le top du top, la cerise sur le gâteau, bref, le master pompon est intervenu dimanche en début d'après-midi lorsque les joueurs de l'équipe de France sont arrivés sur le terrain d'entraînement avec baskets aux pieds, et donc sans crampons. Baskets ? La FIFA aurait-elle changé la règlementation ? Que nenni, tout le monde a compris la situation lorsque Raymond Domenech a officiellement déclaré devant des journalistes surexcités que les Bleus avaient simplement décidé de boycotter l'entraînement, le tout pour signaler leur mécontentement au sujet de l'éviction de Nicolas Anelka.


Verdict : Esprit d'équipe es-tu là ? Définitivement oui, puisque tous les joueurs sans exception se sont serré les coudes pour faire face dans l'adversité. Sauf au moment où Patrice Evra a voulu se la jouer perso en en venant presque aux mains avec le préparateur physique...

La Coupe du monde 2010 se serait changée en programme la Ferme Célébrités que ça ne nous étonnerait même pas. Au niveau des rebondissements inattendus, là, on a atteint le Nirvana. Mieux que 24, mieux que Dallas, mieux que Twin Peaks ou Lost, grâce aux Bleus cette année, on a droit à la meilleure série télé de tous les temps.

Cela nous ferait presque oublier que l'équipe de France doit affronter l'Afrique du Sud mardi, mais franchement n'ont-ils pas d'autres chats à fouetter en ce moment ? Après tout, il ne s'agit que d'un match de la Coupe du monde, c'est quand même pas la mer à boire.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience