En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

L'amour est dans le pré : Les 7 derniers candidats

Article par Emilie LOPEZ , le 04/01/2011 à 23h08 , modifié le 04/01/2011 à 23h31 0 commentaire

Encore 7 candidats à L'amour est dans le pré à découvrir, pour peut-être, qu'un téléspectateur ou une téléspectatrice connaisse cet été l'amour dans le pré !

Après une première salve de candidats, Karine Le Marchand présente Benjamin, 29 ans, céréalier en Seine-et-Marne. Fils d'agriculteurs, ce jeune homme est des plus dynamique, et, ayant repris l'exploitation de ses parents retraités, il y a quelques mois, n'a jamais connu le grand amour. Femme à la recherche de maturité, s'abstenir !
Amour est dans le pré Karine

Carine, elle est la seconde (et dernière) candidate féminine de l'aventure. Eleveuse de poneys dans le Cher, elle est installée depuis 5 ans, et serait prête à déménager par amour (ou par désespoir). Mais pour cela, il lui faudra trouver « quelqu'un de simple et de pas rabat-joie ». Quant au physique, il a également son importance : « il faut qu'il y ait un truc ! »

Pour sa part, Didier, 46 ans, promet de donner quelque fils à retordre à ses prétendantes ! Après avoir fait l'École de Gendarmerie, il s'est finalement tourné vers l'agriculture, et cultive des fruits et des légumes. Mais sa plus grande passion est ... le melon ! S'il ne s'est jamais marié, il nourrit un rêve : que la femme de sa vie porte un jour son nom...

Amour est dans le pré Didier

 

Descendant d'une lignée d'agriculteur, Loïc, 46 ans, a suivi les traces de ses parents, et est éleveur de vaches laitières en Ille-et-Vilaine. Et son exploitation compte pas moins d'une cinquantaine de vaches laitières ! Le tout sur 60 hectares de terres. A la recherche de l'amour, il espère tout le package de l'émission : une femme avec si possible des enfants ! Et si ces derniers sont déjà "tout faits", il affirme qu'il les "acceptera sans problème".

Un point commun avec Benoît, 37 ans, qui, outre le fait qu'il exerce le même métier, nourrit le même désir. Toutefois, il faudra que sa dulcinée s'accomode de ses amis, très présents dans sa vie (et presque envahissants). Que la femme de sa vie soit avertie : Benoît sera à prendre...avec toute sa clique.

Amour est dans le pré Benoît

 

Eleveur de vaches également, Raymond a 50 ans, et son métier se transmet de père en fils depuis des générations. Lui a connu les "joies" du mariage, mais également celles du divorce, prononcé il y a 11 ans. De cette union est née une fille de unique de 17 ans. Une adolescente donc, qui pourrait bien rendre la vie dure à sa future "marâtre"... Déjà portrait hors du commun, Raymond rajoute à sa particularité en affirmant vouloir "une femme qui ne travaille pas à ses côtés".

Amour est dans le pré Raymond copyright Julien Knaub M6.jpg

 

Enfin, l'ultime candidat à l'amour est Philippe, un céréalier particulièrement timide. Karine Le Marchand peine quelque peu à lui extirper quelques informations, et notamment le fait que ses parents « faisaient du tabaC » (ne pas oublier le C dans la prononciation !). Ses prétendantes devront, elles aussi, composer avec sa progéniture, son fils unique, qui travaille avec lui. Sera-t-il plus concilient que l'adolescente ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience