En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

L'agresseur de Brad Pitt témoigne : "Je suis un mec différent des autres"

Article par , le 04/06/2014 à 10h18 , modifié le 04/06/2014 à 10h19 0 commentaire

L'agresseur de Brad Pitt s'est exprimé, pour la première fois, sur le plateau de Mario Lopez. Il a tenté d'expliquer son comportement avant de présenter ses excuses à la star.

"Je suis normal. Du moins, je pense". Dans une interview accordée à Mario Lopez sur le plateau de l'émission "Extra", Vitalii Sediuk est revenu sur l'événement qui a tant fait parler de lui ces derniers jours. Le journaliste d'origine ukrainienne a agressé Brad Pitt sur le tapis de "Maléfique", le 28 mai dernier à Los Angeles. Pour lui, ce geste "n'a rien d'anormal" chez lui. "Je suis un mec différent des autres. Je pense différemment. Ma conception du divertissement est différente de ce qu'Hollywood connaît", a-t-il commenté.  

 

Le jeune homme n'en est pas à son premier coup d'essai. Il est connu pour avoir surpris un certain nombre de célébrités sur le tapis rouge, en se jetant sur eux. A l'image de Bradley Cooper, Leonardo DiCaprio et Will Smith.
 
Vitalii Sediuk a tenu à présenter ses excuses à ses victimes. "Je m'excuse pour les désagréments que j'ai pu causer à beaucoup de célébrités à cause de mon humour. Je me sens sincèrement désolé d'avoir fait de la peine à la famille Brangelina parce que je ne pensais pas qu'il y aurait des enfants à proximité", a-t-il expliqué.

Pour son attitude, Vitalii Sediuk a dû rendre des comptes à la justice. A la question : "Comment vous êtes-vous comporté face aux juges", le journaliste répond simplement : "Je n'ai pas plaisanté avec eux, j'ai été très sérieux. Parce qu'avoir de l'humour c'est une chose, mais quand vous avec des problèmes avec la justice c'est autre chose"
 
Précisons que la Cour Suprême de Los Angeles a déjà rendu son verdict. L'agresseur âgé de 25 ansa écopé de 3 ans de liberté surveillée et de 20 jours de travaux d'intérêt général. La Cour lui a également imposé un traitement psychologique de 52 consultations. Il lui est par ailleurs désormais interdit de s'approcher de Brad Pitt et de sa fiancée Angelina Jolie à moins de 500 mètres, a déclaré Rob Wilson, le porte-parole du procureur de Los Angeles. Une nouvelle audition est prévue le 8 juillet.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience