En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

L'affiche publicitaire du parfum de Rihanna jugée "sexuellement suggestive"

Article par Léa BORIE , le 04/06/2014 à 17h27 , modifié le 04/06/2014 à 17h34 0 commentaire

Une des excentricités de Rihanna crée la polémique en Grande-Bretagne. La chanteuse est accusée d'être trop "sexuellement suggestive" par les anglais dans sa dernière affiche publicitaire pour promouvoir son parfum et risquerait de choquer les enfants.

Shocking les britanniques ! L'autorité de régulation de la publicité du Royaume-Uni a jugé l'affiche de promotion du parfum de Rihanna "Rogue" "sexuellement suggestive", a rapporté l'AFP. Cette autorité demande donc à ce qu'elle soit exposée loin de la vue des enfants dorénavant. L'organisme explique sa décision : "Bien que nous ne considérions pas que l'image soit ouvertement sexuelle, nous avons estimé que la pose de Rihanna, avec ses jambes en l'air, était provocatrice. Pour cette raison et le fait que Rihanna semble être nue à l'exception de ses talons hauts, nous avons conclu que la publicité était sexuellement suggestive et aurait dû être soumise à une restriction de placement afin de réduire les possibilités qu'elle soit vue par les enfants". Cette autorité avait en amont reçu une plainte à l'encontre de cette pub.


Sur ce poster publicitaire, la chanteuse est photographiée de profil, assise par terre, vêtue d'une culotte et de talons aiguilles. Ses jambes sont en l'air, reposant sur une bouteille géante de son parfum. Elle apparaît, bras croisés sur sa poitrine. L'autorité a également estimé qu'il était "peu probable" que cette publicité "soit humiliante pour les femmes". Elle a affirmé que l'expression du visage de la chanteuse originaire de la Barbade montrait "de la défiance plutôt que de la vulnérabilité".
 
Loin de craindre de choquer son public ou les passants, on se souvient que la pop star audacieuse s'était rendue quasi nue ce lundi soir aux CFDA (Council of Fashion Designers of America) Fashion Awards à New York, vêtue d'une robe transparente faite de cristaux Swarovski, pour recevoir le prix de la Fashion Icon Award. Ce n'est pas la première fois que la star est censurée. Le mois dernier, elle avait vu son compte Instagram clôturé après avoir publié des photos d'elle nue pour le magazine Lui.

 

Ceci dit, cette censure britannique ne l'a pas empêché de promouvoir son parfum dans la boutique Sephora ce mercredi sur les Champs Elysées de la capitale française.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience