En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Koh Lanta : pour tous les candidats, la vie au grand air, c'est sympa !

Article par , le 16/04/2010 à 20h55 0 commentaire

Au huitième jour de l'aventure Koh Lanta, les équipes Rouge et Jaune trouvent peu à peu leur marque et commenceraient presque à apprécier la vie au grand air.

Le septième jour de l'aventure Koh Lanta s'est soldé par le départ de Mohamed, éliminé par les autres concurrents, et si Coumba semble un peu accuser le coup, il s'agit pour l'équipe Jaune d'un vrai nouveau départ. Perturbés par les velléités stratégiques de Mohamed, les anciens aventuriers ont en effet préféré l'évincer pour resserrer les liens et combattre les Rouge avec deux fois plus de détermination.
 
Les champions justement, qui constituent l'équipe rouge, sont eux sur un vrai petit nuage. L'aventure Koh Lanta prenait jusqu'alors de dangereux airs d'hécatombe après les éliminations successives de Betty Lise et de Frank Leboeuf. Pour une fois, ils ont échappé au conseil et ils sont bien décidés à profiter de cette victoire.

Au matin du huitième jour, Taïg Khris se sent pousser des ailes - enfin des nageoires - et prend quelques risques inconsidérés avec son harpon et son tuba. Au lieu de faire des allers-retours entre le large et la plage pour ramener son butin, il décide d'accrocher les poissons à sa ceinture. L'idée est bonne mais, euh... dans la mer, y'a des requins, et des poissons à l'agonie accrochés à une ceinture, ça peut leur donner une petite faim. Heureusement que Frédérique Jossinet est là pour rappeler à Taïg Khris que les requins sont incapables de faire la distinction entre un bout de chair fraîche sympa et le corps musclé d'un champion.
 
L'ambiance est bon enfant sur les deux camps. D'un côté, chez les Jaune, on se pomponne, on se fait belle, à l'image de Linda, Christina et Coumba, de l'autre, on tente de manger à sa faim. Mais les nouvelles habitudes alimentaires imposées aux sportifs dans l'aventure Koh Lanta laissent des traces. Djamel Bouras, du haut de son 1,85 m et avec ses 92 kg, a même droit à une portion de riz supplémentaire pour pallier la fonte des muscles et la perte de poids. Normal, il faut être à la hauteur pour la prochaine épreuve de confort...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience