En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Koh Lanta : les douze concurrents sous pression dès le début de l'aventure

Article par , le 26/03/2010 à 22h00 0 commentaire

Après une première épreuve de confort remportée par l'équipe des six champions, les douze candidats doivent s'acclimater aux conditions de vie hostiles imposées par l'aventure Koh Lanta. Et dans ce cas, les deux équipes sont logées à la même enseigne : ça commence dur et fort !

Débarqués sur leur îlot respectif, les deux équipes qui s'affrontent dans Koh Lanta le Choc des Héros ne sont pas au bout de leur peine. Ils n'ont ni campement, ni feu, ni eau. Et si l'équipe des Malabou qui rassemble les six champions a remporté un avantagé non négligeable pour installer leur campement, les conditions de survie se révèlent aussi difficiles pour les uns que pour les autres.
 
D'un côté, les Malabou se lancent dans la construction de leur abri de fortune à grand renfort de branchages et de bouts de bois, tandis que Myriam Lamare et Gwendal Peizerat tentent de faire naître le feu, un élément indispensable pour survivre dans les meilleures conditions possibles tout au long de l'aventure Koh Lanta. Mais ils n'ont pas tardé à trouver la malle de survie et l'eau potable, c'est déjà ça.
 
De l'autre côté, les Tiac sont dans une situation bien plus embarrassante. Certes, ils ont mis la main sur la malle de survie dans laquelle se trouvent notamment les quelques kilos de riz qu'ils conserveront tout au long de l'aventure, mais l'eau semble bien cachée sur leur îlot. Tellement bien cachés que les anciens aventuriers de Koh Lanta se séparent en binôme et se perdent successivement dans la nature néo-calédonienne. La situation est assez critique et assez bien résumée par la jeune Christina : "mis à part le saut en parachute, ça commence trop mal !".
 
Un peu découragée par la défaite de son équipe, Christina qui a brillamment remporté la neuvième édition de Koh Lanta, perd pied et se demande si elle a vraiment bien fait de s'engager à nouveau dans l'aventure, seulement six mois après celle qu'elle a vécue en 2009. Au final, la jeune marseillaise décide de rester pour ses coéquipiers et elle fait bien car la roue tourne souvent sans prévenir dans Koh Lanta...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience