En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Koh Lanta, la revanche des héros, épisode 1: "C'est Koh Lanta, pas l'île des Bisounours !"

Article par Jordan GREVET , le 06/04/2012 à 23h08 , modifié le 07/04/2012 à 12h02 2 commentaires

"Koh Lanta" est de retour ce soir sur TF1 avec le premier épisode de "La revanche des héros". Un premier épisode plein de rebondissements... et avec deux éliminations ! Plurielles.fr vous propose de lire le résumé de l'émission.

Koh Lanta, c'est reparti pour un tour ! Dès ce soir, 16 aventuriers, parmi les candidats les plus marquants et les plus chevronnés des précédentes éditions de l'émission de TF1, sont de retour, prêts à en découdre, dans Koh Lanta, la revanche des héros ! Tous ne veulent qu'une chose : prendre leur revanche et ainsi empocher les 100.000 euros promis au dernier survivant.

Cette nouvelle mission au sud du Cambodge s'annonce encore plus dure (et plus cruelle) pour les rescapés : pour la première fois dans l'histoire de Koh Lanta, aucune ration de survie ne sera distribuée par la production. Pas de riz, rien. Les aventuriers devront donc eux-mêmes trouver de quoi se nourrir.

Les 16 aventuriers qui participent à Koh Lanta, la revanche des héros sont :

- Teheiura, finaliste face à Gérard de Raja Ampat l'année dernière
- Patricia, candidate de Raja Ampat
- Claude, finaliste face à Philipe au Viêtnam en 2010
- Bertrand, éliminé à l'épreuve des poteaux à Caramoan en 2008
- Freddy, finaliste face à Grégoire dans le Choc des Héros en 2010 et candidat à Palau en 2009
- Wafa, éliminée aux poteaux au Viêtnam en 2010
- Marine, candidate au Viêtnam en 2010
- Coumba, éliminée à l'orientation au Choc des Héros en 2010 et candidate de Koh Lanta : Pacifique sur l'île des Pins en 2005
- Isabelle, éliminée aux poteaux à Palau en 2009
- Patrick, finaliste face à Christina à Palau en 2009
- Moussa, éliminée aux poteaux au Panama en 2003
- Francis, finaliste face à Florence en Nouvelle-Calédonie en 2005
- Fabienne, éliminée à l'orientation à Palau en 2009
- Maud, éliminée aux portes de la finale en 2002
- Nicolas, finaliste face à Amel au Costa Rica en 2002
- Guénaëlle, premier finaliste de Koh Lanta en 2001 face à Gilles.

"Ca ne s'appelle pas ‘La revanche des héros' pour rien !"
A peine arrivés, les 16 aventuriers sont accueillis par Denis Brogniart et n'ont pas le temps de poser leurs sacs qu'ils doivent déjà se livrer à une première épreuve ! Il s'agit de l'épreuve des sacs, où le but est d'handicaper ses camarades lors d'une course à parcours en leur donnant des sacs de poids différents. Le gagnant a la possibilité d'éliminer un adversaire de son choix... qui perd l'immunité pour le lendemain. Patricia est dans les starting-blocks : "J'ai la rage, je ne vais rien lâcher. Ca ne s'appelle pas 'La revanche des héros' pour rien", affirme l'aventurière.

Bertrand mène la course, talonné par Claude et Freddy. Teheiura et Patrick ne sont pas loin. Mais c'est finalement Freddy qui remporte la première manche. Il choisit d'éliminer Patrick... après l'accord de celui-ci. En effet, Patrick explique qu'il a une dette envers Freddy car il a voté pour l'éliminer en 2009. Arrivé deuxième de la course, Bertrand choisit de donner 5 kilos à Patricia mais reçoit 20 kilos de la part des filles. Quant à Claude, il donne 5 kilos à Coumba. La deuxième manche commence et les filles sont handicapées avec leurs 30 kilos. Les garçons les ont chargées ! Freddy, Teheiura et Claude sont dans le peloton de tête mais la victoire revient finalement à Freddy, qui n'avait que 10 kilos à porter. "J'ai tout donné", affirme le jeune homme. Et il annonce la couleur : "Si j'ai appris quelque chose dans Koh Lanta, c'est que chaque épreuve est importante et je donnerai tout pour aller le plus loin possible !".

Surprise : lorsque vient l'heure de la constitution des équipes Denis Brogniart annonce que tous les aventuriers qui feront partie de l'équipe de Freddy auront eux aussi l'immunité lors du premier conseil. Freddy prend alors un tube dans lequel se cache un foulard : il fait partie de l'équipe jaune ! Les autres aventuriers font de même. Patricia, Isabelle, Moussa, Bertrand, Maud, Francis et Wafa sont jaunes. De leur côté, Coumba, Claude, Guénaëlle, Marine, Nicolas, Fabienne, Patrick et Teheiura sont rouges. C'est donc l'un d'entre eux qui sera éliminé à l'issue de l'épreuve du lendemain. Les rouges s'appellent les Nekmao tandis que les jaunes sont les Klahan.

"Ca démarre fort !"
S'ils sont saufs pour l'instant, une autre bonne surprise attend les jaunes : leur campement est tout près d'ici... Et heureusement car la pluie commence à tomber ! Les rouges, eux, ont moins de chance car ils doivent traverser toute l'île pour accéder à leur campement et plusieurs heures de marche les attendent ! "Ca démarre fort !", ironise Fabienne.

Chez les jaunes, tout va bien. Arrivé sur leur campement, Freddy prend immédiatement les choses en main et tente de trouver un endroit pour passer la nuit. De leur côté, Patricia et Isabelle trouvent l'eau potable tandis que les hommes trouvent les cocos. Les jaunes se couchent sereins.

Alors que la nuit tombe, les rouges, eux, n'ont toujours pas atteint leur campement et décident de s'arrêter à mi-parcours pour la nuit. Les aventuriers sont trempés et toutes leurs affaires ont pris l'eau. Mauvaise nuit en perspective pour les Nekmao !

Fabienne, première éliminée
Au petit matin, les rouges se lèvent du pied gauche et reprennent la route pour atteindre leur campement. Mais pas le temps de se plaindre : à peines arrivés, ils sont convoqués à l'épreuve éliminatoire.

Les jaunes ont aussi mal dormis mais pour d'autres raisons : les moustiques... et les ronflements de Francis ! En bon petit chef de clan, Freddy explique à son équipe comment faire le feu. Mission accomplie avec l'aide de Bertrand en moins de 15 minutes. Pas de doute : la chance sourit aux jaunes !

Arrivés à destination, les rouges découvrent qu'ils vont devoir se livrer à l'épreuve des poteaux. Mains au-dessus de la tête et pieds reposant sur un morceau de bois, les aventuriers doivent tenir le plus longtemps possible sur un poteau et le premier qui perd l'équilibre a perdu. A chacun sa position et sa technique mais après un peu moins de dix minutes, Fabienne tombe et est donc éliminée. "Je me suis vautrée lamentablement", déclare la candidate en larmes. Les autres membres de son équipe ne digèrent toujours pas la défaite de la veille. "On a payé ce qu'on a fait hier", explique Claude. Pour Patrick, c'est mieux que Fabienne ait été éliminée plutôt que Teheiura, Marine ou Coumba car "physiquement, elle est en dessous", selon lui.

Les jaunes voient la vie en rose, les rouges voient rouges
De retour sur leur campement, les Nekmao s'attellent à la montée de leur cabane et se mettent en quête de l'eau potable, que les filles finissent par trouver ! Quelques minutes plus, Patrick tombe lui aussi sur l'eau pensant être le premier et veut alors s'imposer comme le sauveur, n'hésitant pas à se jeter des fleurs... Mais il déchante vite lorsque ses camarades lui font remarquer que l'eau a déjà été trouvée ! Patrick se rabat alors sur la construction de la cabane.

Si les rouges voient rouge, les jaunes, eux, voient la vie en rose. Après avoir trouvé du manioc et de la cane à sucre, ils commencent à construire leur cabane. C'est Freddy qui dirige les opérations, dans la joie et la bonne humeur. Le jeune homme veut construire la plus petite cabane possible. C'est mieux, dit-il. Les autres suivent les conseils de Freddy sans broncher. "Je me plie à ses idées", affirme Bertrand, bien décidé à ne pas reproduire la même erreur qu'en 2008, quand il avait agacé ses camarades après avoir voulu tout diriger. Il préfère donc laisser Freddy tout faire ! Après avoir monté la cabane, Freddy continue à s'imposer en tant que leader en montrant comment faire griller des cocos. Tout le monde est content et chante les louanges du grand Freddy !

Sans feu, les rouges sont moins bien logés, même s'ils sont contents d'être enfin "chez nous", comme le dit Coumba, après une première nuit passée au milieu de nulle part. Au petit matin, Teheiura réussit à sortir des crabes du sable pour le petit-déjeuner. Malgré ce "festin", un problème subsiste et non des moindres : ils n'ont toujours pas le feu. C'est sans cet élément, essentiel à la survie, que les Nekmao se rendent à la première épreuve d'immunité, bien déterminés à prendre leur revanche sur les Klahan !

Une deuxième victoire pour les jaunes
Denis Brogniart annonce aux aventuriers qu'ils vont devoir disputer l'épreuve des flambeaux, un classique de Koh Lanta. Les jaunes étant en supériorité numérique, l'un d'eux doit se retirer du jeu. Après avoir pioché la boule noire, c'est Isabelle qui est écartée.

L'épreuve commence dans l'eau et dès le début, les rouges se précipitent. A l'inverse, les jaunes se coordonnent, descendant tous en même temps sous l'eau pour porter la grosse pierre à laquelle est rattaché le flambeau. Freddy, Moussa et Bertrand sont bien organisés et prennent de l'avance. Une fois sur la terre ferme, les jaunes gardent leur avance mais les rouges les rattrapent. C'est à la première équipe qui embrasera la vasque avec la flamme située en haut du mât. Les jaunes sont plus rapides et remportent l'épreuve. Denis Brogniart leur donne le fameux totem : ils remportent l'immunité et restent au complet à 8. En revanche, les rouges devront bientôt se rendre au conseil, où ils élimineront à nouveau l'un des leurs. Après le départ de Fabienne, ils ne seront plus que 6.

"C'est Koh Lanta, pas l'île des Bisounours !"

De retour sur leur campement, les rouges n'ont qu'une chose en tête : le conseil qui approche. Et comme à l'accoutumée, les discussions sur les possibles alliances vont bon train. "C'est Koh Lanta, pas l'île des Bisounours !", affirme Guénaëlle, au vue des stratégies qui se trament un peu partout. A commencer par Patrick : "Le but, c'est de virer Marine ou Guénaëlle car elle s'entendent bien". Si Patrick veut absolument éliminer une fille, Claude ne l'entend pas de cette oreille. "Il faut éliminer juste" et pas nécessairement "ceux qu'on n'aime pas", explique-t-il. A ce titre, Claude pense voter au conseil contre Nicolas. Comprenant rapidement qu'elles sont en danger, Marine et Guénaëlle tentent de rallier Teheiura à leur cause et veulent l'inciter à voter contre Patrick mais le jeune homme n'a pas l'air très convaincu... Bref, personne n'est d'accord !

Loin des préoccupations du conseil auquel ils ont échappé, les jaunes, eux, cherchent de quoi manger pour dîner. Au menu : du manioc et un bénitier. Alors que les aventuriers s'apprêtent à déguster leur festin, la bonne humeur est de mise sur le campement.

Marine quitte l'aventure
L'heure du verdict à sonné. Avec leur flambeau, les 7 aventuriers des Nekmao arrivent au conseil. Interrogés tour à tour par Denis Brogniart, ils sont d'accord pour dire qu'ils ont été moins bons que les jaunes et qu'ils ont manqué d'une stratégie organisée lors de l'épreuve d'immunité. Marine, elle, tente de relativiser : "Un échec ne nous est pas fatal", affirme la jeune femme.

Les uns après les autres, les aventuriers se lèvent pour aller déposer leur bulletin dans l'urne et ainsi éliminer l'un des leurs. Lorsque tout le monde a voté, Denis Brogniart procède au dépouillement. Les votes sont serrés jusqu'au bout : trois bulletins contre Patrick, trois autres contre Marine. Un dernier bulletin départage les deux aventuriers : c'est Marine qui est éliminée ! Au final, Patrick, Coumba, Claude et Teheiura ont voté contre Marine, tandis que Nicolas, Guénäelle et Marine ont voté contre Patrick.

Alors qu'elle a la possibilité de faire un vote noir qui sera ajouté lors du prochain conseil des rouges, Marine choisit d'handicaper Claude. La raison ? "Il m'a trahi deux fois de suite", explique la jeune femme, en référence à leur participation commune au Viêtnam en 2010. A Koh Lanta, la vengeance est un plat qui se mange froid !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience