En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Koh Lanta : Gérard, vainqueur "Je vais offrir un beau voyage à mes filles"

Article par , le 17/12/2011 à 02h30 , modifié le 17/12/2011 à 12h05 0 commentaire

Gérard est le vainqueur de Koh Lanta 2011. Le basque de 41 ans a emporté l'épreuve des poteaux et l'adhésion du jury final. Il confie sa fierté, ses joies passées et à venir. Rencontre avec un homme heureux.

Après 40 jours sur l'archipel de Raja Ampat, Gérard, le jardinier basque et papa poule rugbyman, a vaincu la fine Ella, l'intrépide Laurent et l'impressionnant Teheiura. Il est le grand vainqueur de Koh Lanta 2011 et nous raconte sa fierté de s'être montré en homme fort pour ses filles. Des filles qu'il compte bien gâter avec les 100.000 euros empochés !

 

Comment vous vous sentez ce soir ?
La boucle est bouclée, on relâche tout, on va passer à autre chose. Et trouver autre chose à faire le vendredi soir (rires)


Qu'est-ce que vous allez faire de vos vendredi soir, alors ?
Déjà vendredi prochain avec Noël, on ne va pas trop y penser. Mais après, je sais que je vais me repasser la finale. Je vais ré-inviter tout ceux qui venaient chez moi. On était toujours une vingtaine, on va se refaire la finale entre nous, tranquille...


Vos filles savaient jusqu'où vous étiez allé ?
Non, mes filles ne savaient pas, il n'y avait que ma femme. Même mes parents, mes amis... Ils essayaient ! Des petites phrases, du genre : "Les poteaux, ça fait mal aux pieds ?". Mais, non, je n'avais dis qu'à ma femme. J'ai mis 3 minutes : on est arrivé à la gare, on a mis les filles dans la voiture et je lui ai dit : "Bon, je suis dans les 2 derniers" (hilare). Personne ne pouvait deviner que je serais dans les deux derniers. C'est vrai que tout le monde se dit : "Les poteaux , je veux y arriver" parce que c'est vraiment l'épreuve mythique de Koh Lanta...


Vous regardiez Koh Lanta avant ?
Ah oui, oui. Depuis le début. Cela faisait 5 ou 6 ans que je m'inscrivais ! Mais je n'avais jamais rien eu, pas de coup de fil, pas de casting, rien.

 

"Olivier m'a marqué parce qu'il est franc, direct. Trop direct malheureusement pour lui, c'est-ce qui la coulé je pense."


Qui a été la personne la plus importante dans votre aventure ? On vous a senti très proche de Teheiura sur la fin...
La personne qui m'a vraiment marquée c'est Olivier. On a accroché de suite, sur le bateau. Tout ce qu'on faisait, on le faisait ensemble. Pas pour une alliance, c'était naturel, on avait les mêmes envies : se lever, bosser pour ne pas trop penser à la famille. On ne le voit pas trop mais quand on partait dans la forêt, on faisait tout le temps les cons. Laurent venait. Lui c'est le roi si vous avez envie de rigoler ! Olivier m'a marqué parce qu'il est franc, direct. Trop direct malheureusement pour lui, c'est-ce qui la coulé je pense.


Vous continuez à vous voir ?
Oui, oui, il bouge pour le travail, il vient chez moi en bagnole... Dans le jeu, je n'étais pas venu pour me faire des amis mais finalement...


Vous étiez parti chercher quoi ?
Je ne sais pas si vous voyez l'esprit du rugby, le sport que je pratique ? C'est vraiment se dépasser en permanence. Et ça, mes gosses ne me voient pas le faire, jouer les matchs. Avec mes gosses, je ne fais que le con, j'ai même du mal à les engueuler. Je voulais qu'elles voient autre chose qu'un papa poule. Un homme qui sait gérer, un homme expressif aussi ! Et puis, vivre comme ça sur l'île, pour moi c'est un rêve.

 

Elles étaient fières ?
Ah oui ! Même au début, où on perd les quatre premiers jeux, elles me soutenaient. Elles me disaient : "C'est super, t'es à fond, tu es toi-même".

 

Vous avez vaincu l'aventurier Teheiura sur les poteaux... Qu'est-ce que ça vous a fait ?
J'ai d'abord été surpris. Je les ai regardé dans l'eau, Laurent et Teheiura . Pour moi, à ce moment là, j'ai gagné Koh Lanta. Même avant le vote, pour moi, c'est gagné. 

 

Comment allez-vous dépenser les 100.000 euros gagnés ?
Dans un bon voyage déjà, 10/15 jours. Où ? Je ne sais pas, je les laisse choisir. Tu sais, un voyage où tu ne te poses pas la question des dépenses. Pas un 5 étoiles, ça je n'en ai rien à foutre. Mais en profiter. Après, je vais donner, à mes amis, ma famille, j'ai ma maison à finir... Je sais que ça va vite partir !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience