En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kim Kardashian n'est pas accroc au botox !

Article par LT , le 23/09/2010 à 10h45 0 commentaire

Kim Kardashian met les choses au point après une expérience malheureuse avec le Botox. Momentanément défigurée, la belle rassure ses fans, tout va bien et elle n'est pas accroc.

Quand on a 29 ans, qu'on est belle et qu'on a de l'argent à ne plus savoir qu'en faire, que fait-on pour passer le temps ? Des injections de Botox pardi ! Dans son émission La vie de Kim Kardashian est plus belle que la vôtre (c'est notre traduction totalement arbitraire de Keeping Up with the Kardashian), la pauvre Kim endure des injections du produit miracle par le Dr Kassabian pour être bien certaine que les rides attaqueront sa peau douce le plus tard possible.
 
Dans cet élan d'enthousiasme démesuré, la belle a sûrement oublié de se renseigner sur les effets secondaires. Il aurait fallu pour cela lire des revues autres que les magazines people (sic) ou écouter les recommandations de l'ennuyeux docteur. Impensable ! Du coup, Kim Kardashian explique avoir pris peur en voyant les bleus autour de ses yeux après les injections, bien que ce soit totalement naturel.
 
Surtout, Kim Kardashian précise que le Dr Kassabian n'y est donc pour rien et qu'il est compétent. Mieux vaut ne pas se froisser avec quelqu'un capable de vous faire un lifting à prix d'ami dans une dizaine d'années. Quant à son opinion sur l'utilisation du Botox, l'expérience l'a quand même refroidie : « Je ne suis pas contre le Botox, et je ne me permettrai jamais de juger quelqu'un qui utilise ce produit ou la chirurgie esthétique, mais je pense que lorsque vous êtes jeune, il existe d'autres manières de faire attention à votre peau. [...] Le Botox n'était pas nécessaire à mon âge ! » C'est ce qui s'appelle apprendre de ses erreurs.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience