En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kim Kardashian aurait banni Rihanna de la loge de Kanye West

Article par Maxime GUÉNY , le 30/05/2012 à 15h35 , modifié le 30/05/2012 à 18h32 0 commentaire

C'est ce qui s'appelle un clash de grande envergure. Kim Kardashian aurait banni Rihanna de la loge de Kanye West, qui assure actuellement des concerts londonien.

Qui s'y frotte s'y pique, Kim Kardashian a les nerfs à vif. Comme le rapporte le quotidien britannique The Sun, la nouvelle petite-amie de Kanye West s'est assurée, lors de ses concerts à Londres, qu'il ne se retrouve pas seul avec Rihanna

"Kim est incroyablement protectrice avec Kanye. Elle ne veut pas voir de femmes autour de lui, à moins qu'elle soit présente" révèle une source au tabloïd anglais. Rihanna n'était donc pas autorisée à se rendre dans sa loge. Et le fait que la chanteuse entretient des relations pour le moins rapprochée avec le frère de Kim Kardashian, cela ne facilite pas les choses. 
 
Hystérique Kim Kardashian ? Pas nécessairement. Après avoir rudement démontré à Rihanna que son engagement envers Kanye West était sans faille, la bimbo a rencontré des problèmes d'un autre ordre avec Britsih Airways. A en croire le Daily Mail, Kim Kardashian a laissé éclater sa colère envers la compagnie aérienne, qu'elle accuse de vol.
 
 "Vraiment déçue par British Airways pour avoir ouvert ma valise et pris certains de mes objets précieux ! Certains ont une valeur sentimentale et sont irremplaçables." "Honte à vous". balance-t-elle sur son compte Twitter.
 
Le site TMZ précise que la jet-setteuse est inconsolable après avoir perdu les lunettes, offertes par son père, Robert Kardashian, juste avant sa mort. Le site précise que les dirigeants de la British Airways ont confirmé le vol et ont assuré avoir ouvert une enquête pour trouver l'auteur du délit.
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience