En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kate Moss : son tatouage vaut des millions

Article par Lucile PINERO , le 19/11/2012 à 17h51 , modifié le 19/11/2012 à 17h57 0 commentaire

Kate Moss, le top model anglais, fait la couverture du Vanity Fair de décembre. Dans une entrevue accordée au magazine, elle dévoile que le tatouage qu'elle arbore au bas du dos pourrait coûter très très cher.

Elle est et a été l'égérie des marques les plus prestigieuses. En décembre, elle pose pour le mensuel Vanity Fair et se confie au magazine. Tout y passe : carrière, vie privée et... tatouage, qu'elle a sur la chute des reins et qui pourrait être estimé à une petite fortune.

Et pour cause, ces deux hirondelles dessinées au bas du dos de Kate Moss ont été tatouées par le peintre Lucian Freud. Le petit-fils du célèbre psychanalyste, Sigmund Freud avait proposé à Kate Moss ce tatouage en 2002.

« Il m'a dit que lorsqu'il avait 19 ans, il était dans la marine, et qu'il avait l'habitude de tatouer ses camarades », raconte Kate Moss, qui aurait trouvé l'anecdote fantastique. Lucian Freud lui a alors demandé si elle aimerait « un animal », gravé dans la chair.

Le mannequin et le peintre de renom s'entendaient si bien que Lucian Freud a aussi réalisé son portrait... Vendu à près de 4 millions de livres lors d'une vente aux enchères.

Aujourd'hui, Kate Moss s'interroge sur le prix de son tatouage. Le peintre est mort en 2011, son œuvre a donc pris de la valeur. « Si tout devait tourner terriblement mal, je pourrai faire une greffe de peau et vendre ce tatouage. C'est probablement le seul qui soit encore visible sur une peau désormais, parce qu'il était dans l'armée quand il « vait 19 ans, vous imaginez ? ». Elle ajoute : « C'est un original de Freud. Je me demande combien un collectionneur paierait pour ça. Quelques millions ? »

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience