En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kate Middleton topless : l'audience est fixée pour lundi

Article par Salim ZEGHACHE , le 16/09/2012 à 15h50 , modifié le 16/09/2012 à 21h05 0 commentaire

Après que le couple royal ait porté plainte contre la version française du magazine Closer vendredi, une audience est d'ores et déjà annoncée lundi à 18h au tribunal de Nanterre, rapporte l'AFP dimanche.

Les photos de vacances de la duchesse de Cambridge seins nus, parues dans le magazine Closer vendredi, ont provoqué les foudres du Palais de Buckingham en Angleterre. Actuellement en tournée en Asie-Pacifique en l'honneur des 60 ans de règne d'Elizabeth II, Le prince William, second dans l'ordre de la succession au trône et son épouse, Kate Middleton, n'ont pas oublié de régler leurs comptes avec le magazine français. En effet, le prince William et Kate Middleton ont saisi la justice française à travers leurs avocats tout en continuant leurs activités. On apprend dimanche dans un communiqué du Palais de Buckingham que l'audience en référé, intentée pour « atteinte à la vie privée » est prévue lundi à Nanterre en région parisienne à 18h.
Un représentant de la famille royal, a annoncé par l'intermédiaire de l'AFP dimanche, que le couple princier ne demandera « pas de dommages et intérêts pour ces photographies au téléobjectif prises pendant leurs vacances » dans le Luberon en Provence au début du mois de septembre. Mais si Kate Middleton et le Prince William ne demandent pas de dommages et intérêts dans un premier temps, c'est pour pouvoir mieux attaquer plus tard et obtenir le retrait total des photos au plus vite. Le porte parole a en effet déclaré qu'une fois la mise en garde obtenue lundi, soit « une injonction interdisant (à Closer, ndlr) d'utiliser les photos, sera engagé un procès plus long où des dommages et intérêts seront réclamés ».

Une source proche du dossier confie à l'AFP que le couple royal réclamera une interdiction de cession et de diffusion des photos aussi bien pour le web que pour la version papier, mais aussi une interdiction de rééditer ce numéro à l'avenir pour le magazine français.
Une manière de stopper légalement et rapidement la diffusion de ces photos dont d'autres titres ont décidé de publier cette semaine à l'étranger (lire > Kate Middleton : ses photos topless publiées à l'international).
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience