En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kate Middleton : ses photos topless ne traverseront pas la manche

Article par Salim ZEGHACHE , le 15/09/2012 à 09h30 , modifié le 15/09/2012 à 21h39 0 commentaire

Selon l'Afp vendredi, les clichés de la duchesse de Cambridge seins nus, affichés en Une du magazine français Closer le même jour, ne paraîtront pas dans la presse britannique.

Si les photos de Kate Middleton topless ont déjà fait le tour du monde via internet, il se pourrait que ce soit le seul et unique moyen pour les anglais d'en prendre connaissance. La presse anglaise dont notamment le célèbre tabloïd «The Sun», a fait savoir qu'elle ne souhaitait pas « enfreindre la vie privée du couple royal ».
Une raison officielle qui fait surtout face à la commission sur l'éthique de la presse au Royaume-Uni, abordée après l'accident mortel de la princesse Diana à Paris en 1997 alors qu'elle était poursuivie par des paparazzis. Une commission qui a limité le champ d'action des paparazzis autour de la famille royale en Angleterre. En effet, ces photographes n'ont plus le droit de poursuivre ou d'harceler la famille royale comme ils le faisaient avec Lady Diana. Et les tabloïds n'ont pas le droit de publier des photos de la famille royale prises dans des lieux privés sans le consentement des individus concernés.

Mais alors qu'en est-il des photos publiées du prince Harry nu à Las Vegas, en Une du journal « The Sun » le 24 août dernier ? Dominic Mohan, rédacteur en chef du quotidien explique : « Les circonstances sont différentes de celles concernant les photos du prince Harry. Le prince Harry était en soirée avec un groupe de personnes inconnues, dont l'une a communiqué une photo tombée dans le domaine public" fin août », rapporte l'Afp vendredi.
The Sun est le seul journal britannique à avoir publié les photos « gênantes » du Prince Harry l'été dernier (Lire> Prince Harry : les vraies photos nues...). C'est d'ailleurs le site américain "TMZ" qui avait été le premier à dévoiler ces clichés « volés », pris lors d'une partie de « strip-billard » à Las Vegas aux Etats-Unis. Aucun autre journal n'avait osé imprimer ces photos, lesquelles ont fait tout de même couler beaucoup d'encre.

Vendredi, c'est la version française du magazine Closer qui publie en couverture des clichés de Kate Middleton (la belle-sœur d'Harry, ndlr) seins nus aux côtés de son mari le prince William d'Angleterre, tous deux en vacances dans le sud de la France début septembre (lire> Kate Middleton : des photos topless dévoilées en France) . Un scandale pour le palais de Buckingham, qui n'a pas tardé à exprimer son désir de revendication via ses avocats. Une foudre que le journal anglais Daily Mirror aurait su éviter selon les dires de son rédacteur en chef Lloyd Embley. Selon l'Afp, celui-ci aurait confié qu'il aurait refusé de publier des clichés comparables la semaine dernière après proposition.
Toutes les attentions sont donc désormais dirigées vers le magazine Closer en France, qui selon le Sun vendredi, aurait d'ores et déjà été assigné par le palais de Buckingham pour « atteinte à la vie privée ».
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience