En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kate Middleton : princesse et "desperate housewife"

Article par , le 03/05/2011 à 15h05 , modifié le 03/05/2011 à 15h37 0 commentaire

Pas tout à fait "desperate", de fait, puisque Catherine est très heureuse de s'imaginer en épouse de pilote et femme au foyer. La princesse moderne n'a aucune envie de travailler.

Elle ne "sera pas paresseuse", la défendent des assistants, mais la duchesse de Cambridge est bien décidée à être l'épouse de son mari avant tout, s'occuper de son foyer en attendant le retour de son pilote de Prince.

Epouse dévouée

Moyennement moderne, la Princesse. Le premier programme de Catherine est de passer du temps auprès de William, ce qui est bien compréhensible de la part de la jeune mariée. D'après la presse britannique, Kate a décidé qu'elle serait avant tout un soutien pour son mari, une épouse dévouée.

À des amis, elle a confié qu'elle tenait à profiter de la vie en tant que "femme ordinaire d'un pilote de la RAF" (Royal Air Force, l'armée de l'air anglaise) dans leur ferme dans le nord du Pays de Galles. De fait, William est assez d'accord avec cette position, préférant ne pas pousser sa dulciner vers "la fausse aux lions" de la vie publique. William a ainsi demandé à ses assistants de limiter les engagements de la Princesse Catherine au strict minimum pour le moment.

Le programme des prochaines semaines pour Kate : partir en lune de miel aux Seychelles, regarder le Prince William participer à quelques matchs de polo et un ou deux évènements mondains comme le 90e anniversaire du Duc d'Edinbourg. Qui pourrait lui en vouloir de souhaiter profiter de son statut privilégié ? La blâmer ne serait que jalousie...

D'autres centres d'intérêts

La Princesse ne prévoierait même pas de retrouver la famille royale cette été pour des "garden parties" au Palais. Kate est bien l'épouse du Prince William mais elle a d'autres "centres d'intérêts" que la monarchie. Si on connait son caractère de modeuse avertie, ces passions restent un mystère. En tout cas, elle a le soutien de la Reine Mère qui a elle-même passé ses premières années de jeune mariée à Malte alors que le Prince Philip y était missionné par la Navy. La modernité, ce n'est peut-être plus de travailler mais de faire à son goût selon ses possibilités ?

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience