En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kate Middleton : hospitalisation, canular, photos, une grossesse mouvementée...

Article par Angélique JURQUET , le 13/02/2013 à 13h25 , modifié le 13/02/2013 à 15h41 0 commentaire

Alors qu'un second scandale lié à des photos volées de la duchesse en bikini vient d'éclater, retour sur les événements venus perturber la grossesse de Kate Middleton comme son hospitalisation ou le canular téléphonique qui a conduit au suicide d'une infirmière.


 

  • 1) Kate Middleton souffrante est hospitalisée

A l'annonce de sa grossesse, le 3 décembre 2012, on apprend également que Kate Middleton a dû être hospitalisée. Le Palais St James explique alors que l'épouse du Prince William souffre d'hyperémèse gravidique : une forme sévère de nausées et de vomissements qui touche les femmes enceintes durant le tout premier trimestre de leur grossesse. La duchesse de Cambridge sortira finalement de l'hôpital King Edouard VII quelques jours plus tard, un bouquet de fleurs à la main et surtout sous le crépitement des flashs des multiples photographes devant l'établissement. Une grossesse qui a donc commencé par une grande médiatisation qui a d'ailleurs conduit à un drame.

 

  • 2) Un canular téléphonique conduit à la mort d'une infirmière

Alors que Kate Middleton est soignée au sein de l'hôpital londonien, deux animateurs d'une radio australienne 2Day FM décident d'organiser un canular téléphonique. Afin d'obtenir des informations sur son état de santé, ils disent appeler de la part de la Reine Elisabeth II, la grand-mère du Prince William. L'infirmière qu'ils ont en ligne leur déclare alors : "Elle dort actuellement, elle a passé une nuit calme. On l'a réhydratée, elle est dans un état stable à l'heure qu'il est", à leur plus grande surprise. Les animateurs pensaient pourtant qu'ils n'obtiendraient aucune information et même qu'on leur raccrocherait au nez. Fiers de la réussite de leur canular, les deux australiens vont se targuer d'avoir dupé l'hôpital et son infirmière. Infirmière dont on apprendra quelques jours plus tard le suicide (voir notre article : Canular Kate Middleton : les 3 lettres de l'infirmière décédée). Après la suspenssion et les excuses des deux auteurs du canular royal (lire notre article : Canular Kate Middleton : les animateurs australiens s'excusent), leur émission a finalement disparu des ondes en début d'année (voir notre article : Kate Middleton : l'émission à l'origine du canular définitivement supprimée).

 

  • 3) Des photos de Kate enceinte, en maillot, font enrager la famille Royale

Mardi, le groupe de presse Mondadori a mis en ligne la prochaine une de son magazine italien "Chi " sur laquelle figure des photos de Kate Middelton et du Prince William lors de leurs vacances privées sur l'île Moustique (voir notre article : Kate Middleton et le prince William prennent du bon temps au soleil). On y voit la duchesse de Cambridge, en maillot de bain alors qu'elle est enceinte de son premier enfant, un héritier de la Couronne britannique. A la vue de ses photos à paraitre, une porte-parole de la famille royale a déclaré :"nous sommes déçus que des photographies du duc et de la duchesse lors de vacances privées, à l'île Moustique, semblent sur le point d'être publiées à l'étranger", avant d'ajouter : "il s'agit d'une violation de la vie privée du couple".
Un scandale qui rappelle celui de septembre 2012 lorsque des clichés de l'épouse du Prince William, seins nus, avaient été publiés dans "Closer" (voir notre article : Kate Middleton : des photos topless dévoilées en France). Le couple princier n'avait alors pas hésité à poursuivre en justice le magazine français qui appartient également au groupe Mondadori (lire notre article : Kate Middleton topless : l'audience est fixée pour lundi).

 

>A lire également : Kate Middleton : ses photos enceinte, en maillot, provoquent la colère de la Couronne

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience