En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kate Middleton : Les Anglais ont décidé de l'avenir du "Royal baby"

Article par O. de A. , le 22/07/2013 à 15h52 , modifié le 22/07/2013 à 16h08 0 commentaire

Un sondage réalisé du 2 au 3 juillet par YouGov révèle les ambitions que nourrissent les Anglais pour le futur bébé de Kate et William. Un futur monarque...

Kate Middleton se trouve en ce moment à l'hôpital St Mary à Londres. Elle est en train d'accoucher. Badauds et médias ne veulent pas manquer une miette de l'évènement (Lire aussi : EN DIRECT Kate Middleton admise à la maternité ). Nos voisins d'outre-Manche vivent au rythme du "Royal Baby" à grand renfort de paris sur le sexe et le prénom, et ils se préparent déjà à l'accueillir. D'ailleurs quel avenir lui réservent-ils ? C'est l'objet d'un sondage réalisé par l'organisme anglais YouGov et rapporté par le Huffington Post.


Parmi les vœux que les Anglais souhaitent au futur héritier des Windsor, il est question de privilèges, de modèle à suivre ou encore d'éducation. Ainsi 63% des sondés sont favorables à ce que Kate Middleton donne naissance à son premier enfant dans l'aile privée de l'hôpital Saint Mary à Londres. Elle séjourne dans une suite dont le prix peut atteindre 6300 euros par accouchement.

 

Un bébé "Altesse Royale"
72% de leurs compatriotes
 pensent également qu'il y a de fortes chances pour que l'enfant de Kate et William monte un jour sur le trône. Il est en effet troisième dans l'ordre de succession après son grand-père, Charles et son père William. En prime le bébé, à peine né, doit être appelé par son titre : "Altesse royale".


Une responsabilité pesante

Mais si ce titre peut en faire rêver plus d'un, la réalité de la tâche qui l'attend rend plus sceptique les plus avertis. Plus de la moitié des sondés ne voient donc pas cet héritage princier d'un bon œil. 55 % pensent en effet qu'être l'héritier du trône n'est pas un cadeau. 14% des personnes interrogées vont plus loin en estimant que ce serait même une malchance tant les responsabilités et les obligations qu'impose ce poste sont importantes.


Des études prestigieuses
43% des Anglais
souhaitent à l'enfant d'étudier dans une école privée et de marcher dans les pas de ses parents qui se sont rencontrés à l'université de St Andrews en Ecosse.
Enfin les sujets de la reine Elisabeth II rêvent qu'un jour férié soit accordé pour fêter la naissance. 43% d'entre eux aimeraient communier pour célébrer l'arrivée du "Royal bébé".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience