En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kate et William ont décidé de ne pas connaitre le sexe de leur bébé

Article par Bénédicte de Montvallon , le 20/06/2013 à 10h17 , modifié le 09/08/2013 à 10h44 0 commentaire

Un mois avant la date officielle de la naissance, le duc et la duchesse de Cambridge veulent garder le mystère sur le sexe de leur bébé.

Selon un porte-parole de St James's Palace, le palais servant de résidence administrative officielle à la Couronne d'Angleterre, "le duc et la duchesse de Cambridge ne connaissent pas le sexe de leur enfant et ont choisi de ne pas le connaitre avant la naissance".
Une annonce qui devrait couper court aux rumeurs lancées par la presse tabloïd après l'achat par le couple d'une poussette bleu ciel.
 
Cette donnée n'a finalement que peu d'importance puisque le sexe n'entre plus en compte dans les règles de succession au trône d'Angleterre depuis 2011 et l'abolition de la primauté masculine par le Premier ministre David Cameron. Que l'enfant soit une fille ou un garçon, il sera troisième dans l'ordre de succession, après son grand-père le prince Charles, et son père.
 
Kate a choisi un accouchement par voie naturelle. La naissance est prévue mi-juillet au St Mary's Hospital, dans le quartier de la gare de Paddington à Londres. C'est dans cet établissement que la princesse Diana, décédée en 1997, avait accouché de William et Harry.
Le duc de Cambridge, pilote d'hélicoptère de secours de la Royal Air Force, assistera à l'accouchement et prendra un congé paternité de deux semaines.
 
La reine et le Premier ministre David Cameron seront les premiers informés de la naissance. Puis, le secrétaire particulier de la Couronne transmettra l'information aux gouverneurs des pays du Commonwealth.
Elle sera ensuite officiellement annoncée par un bulletin signé par les médecins qui sera affiché sur les grilles de Buckingham Palace. Un procédé préféré à un tweet pour respecter la tradition, selon un proche de la famille royale.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience