En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kanye West suscite l'indignation des associations d'handicapés

Article par Léa BORIE , le 16/09/2014 à 13h40 0 commentaire

Kanye West se voit blâmé par des associations de défense des droits d'handicapés. Ce qui lui est reproché : avoir demandé à deux personnes à mobilité réduite de se lever lors de son concert de vendredi dernier.

C'est ce qu'on appelle faire un mauvais buzz. Kanye West a prouvé qu'il pouvait prétendre être un Roi du rap, mais aussi mais aussi un Roi de la gaffe.


Dans une vidéo filmée lors de son concert de vendredi 13 septembre dernier, le chanteur américain avait osé demander à deux personnes handicapées, l'une portant une prothèse, et l'autre en fauteuil roulant, de se lever pour qu'il chante "Good Life".


L'histoire connait des rebondissements depuis que le mari de Kim Kardashian a commis cette bourde vendredi soir dernier. La star du Hip Hop suscite l'indignation et la colère des militants défenseurs de personnes à mobilité réduite.


Des associations de défense des droits des personnes handicapées réclament que des excuses publiques soient faites par Kanye West.


"Demander à des gens de se lever, alors qu'ils en sont incapables et devant des milliers de gens c'est humiliant. (...) C'est arrogant de demander que tout le monde dans le public se lève jusque parce qu'on vous le dit. Demander aux personnes handicapées de montrer leur carte d'handicapé est inapproprié. Il devrait s'excuser. Kanye West devrait peut-être également s'intéresser davantage à la question du handicap", a sollicité le président de l'organisation "People With Disability Australia" (PWDA), Craig Wallace, dans le Toronto Sun

 

Le principal intéressé y a fait allusion lors d'un concert ce lundi 15 au soir. Loin de s'excuser, Kanye West s'est placé en victime des médias.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience