En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kanye West interrompt un de ses concerts pour s'en prendre à la mode et aux médias

Article par , le 07/07/2014 à 15h20 0 commentaire

Kanye West était ce weekend sur la scène du Wireless Festival en Angleterre. Mais le rappeur s'est fait huer par la foule après qu'il a interrompu son concert pendant près de 20 minutes...

Kanye West est un homme qui n'hésite pas à dire ce qu'il pense haut et fort ! Quitte à se servir de ses propres concerts pour pousser ses coups de gueule. Le dernier en date ? Ce weekend lors de son passage au Wireless Festival en Angleterre. Non prévu à la programmation, l'Américain était venu remplacer au pied levé le chanteur Drake.

Dimanche 6 juillet donc, alors qu'il est en plein set pour le plus grand bonheur de ses fans et des nombreux festivaliers venus l'écouter, Kanye West s'interrompt pour s'embarquer dans un monologue de vingt minutes sur tout ce qui lui tape sur le système. Dans son viseur : les médias, la mode, et les questions d'identité et d'image concernant sa propre personne (oui, on ne se refait pas au final). Dissimulé sous un masque noir censé incarner une sorte d'anonymat universel, et avec pour fond sonore la musique de sa chanson « Runaway », Kanye West tente donc d'expliquer à la foule qu'il se sent oppressé dans sa créativité et sa personne.

Non, Kanye West n'est pas stupide
Dans un discours mi-chanté, mi-parlé, le rappeur s'en prend à tous ceux qui, de son point de vue, le rabaissent constamment. « Les gens me regardent comme si j'avais un problème, comme si j'étais incontrôlable, lance-t-il. (...) C'est comme s'ils voulaient que tout le monde subisse un lavage de cerveau. Ils veulent contrôler tout le monde avec des rumeurs, des mensonges. » Avant de recentrer un peu le débat sur sa personne... « Qu'ai-je fait de si mauvais dans ma vie autre que de croire en moi-même ? (...) Les médias tentent de déshumaniser les gens qui croient en eux. (...) Je ne suis pas quelqu'un de particulièrement en colère. [Mais eux], ils prennent l'idée de célébrité et me font penser que je suis stupide ou un truc dans le genre. Les gens vous parlent comme si vous étiez stupide ».

La mode, l'empire du mal ?

Si le rappeur semble, tout au long de sa tirade, ne vouloir accuser personne de façon trop explicite, il finit quand même par lâcher quelques noms. Gucci, Nike, Louis Vuitton... Tout le monde en prend pour son grade. « Je ne vais pas cracher sur Nike or quoique ce soit, mais ne faites pas preuve de discrimination contre moi. Ils me disent ‘Assieds-toi au premier rang. Porte cette veste qu'on a fait pour toi et fais ce qu'on te dit' ». Avant d'enchaîner avec une pique à l'encontre de Louis Vuitton et Gucci : « Je ne suis pas en train de cracher sur Louis Vuitton, je ne suis pas en train de cracher sur le groupe Gucci. Je dis juste, ne faites pas preuve de discrimination envers moi parce que je suis noir, ou parce que je suis une célébrité ».

Après plus d'une dizaine minutes de discours, Kanye West finit par faire l'apologie du ‘tout est possible'. « Il s'agit de mes rêves, de nos rêves à tous. Cela n'a rien à voir avec mon visage, cela n'a rien à voir avec le fait d'être une p**** de célébrité », affirme-t-il, avant de conclure que, pour sa part, il veut changer le monde... « Et c'est exactement ce qu' [il] va faire ».

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience