En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Kanye West a frappé un ado vulgaire envers Kim Kardashian

Article par Jonathan MURCIANO , le 14/01/2014 à 10h15 , modifié le 14/01/2014 à 11h34 0 commentaire

Comme il l'a prouvé par le passé, Kanye West a du mal à garder son calme. Le chanteur est sorti de ses gonds quand un adolescent a insulté sa future femme Kim Kardashian.

La paternité ne l'a donc pas calmé. Depuis la naissance de sa petite North West en juin dernier, Kanye West s'était montré plutôt sage malgré quelques accrochages avec des paparazzis qui lui empoisonnent la vie. Lundi, le chanteur américain a craqué de nouveau lorsqu'un adolescent a traité par un petit nom d'oiseau sa fiancée Kim Kardashian. Kanye n'a pas pu se retenir et l'a frappé dans le cabinet d'un chiropracteur à Beverly Hills (A lire aussi - Kanye West et Kim Kardashian : une lune de miel dans l'espace ?).

Des insultes racistes

La police de Los Angeles a été informée de l'incident. Et encore, les personnes présentes au moment des faits ont réussi à calmer la star qui voulait en découdre davantage. Il a été sorti du cabinet pour calmer les tensions (A lire aussi : Kanye West pique une nouvelle crise pour les Grammy Awards). L'adolescent a insulté Kim Kardashian au moment où il lui tenait la porte. Ses mots très crus comportaient une connotation raciale.

Partis avant l'arrivée de la police

"Kimy" a repris le jeune homme devant les paparazzis qui la shootaient. Ce dernier en a rajouté une couche et malheureusement pour lui, les oreilles de Kanye West, qui passait un coup de fil, trainait par-là (A lire aussi : Kanye West promet de se taire pendant au moins 6 mois !).

Dans la salle d'attente, le chanteur n'a pas pu s'empêcher de s'en prendre au jeune homme vulgaire. Quand la police est arrivée sur place, le couple star avait déjà déguerpi. Si les preuves vidéos seront accablantes pour l'ado raciste, Kanye West devrait se faire réprimander par la police californienne. Affaire à suivre...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience