En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Justin Bieber : la femme l'accusant d'être le père de son bébé abandonne sa plainte

Article par Maxime GUÉNY , le 16/11/2011 à 17h22 0 commentaire

La jeune femme qui avait déposé plainte contre Justin Bieber pour qu'il reconnaisse qu'il était le père de son enfant a abandonné ses poursuites

Le site américain TMZ.com indique aujourd'hui que Mariah Yeater, la jeune femme qui avait déposé plainte contre le chanteur canadien Justin Bieber pour qu'il reconnaisse qu'il était le père de son enfant a abandonné ses poursuites.
"La plainte a été discrètement abandonnée en fin de semaine dernière", explique TMZ, précisant que les avocats de la jeune femme l'avait quittée. Ce qui signifie que la jeune femme avait vraisemblablement monté de toute pièce cette histoire.

Justin Bieber, âgé de 17 ans, avait annoncé précédemment son intention de se soumettre à un test de paternité pour prouver qu'il n'était pas le père du bébé de Mariah Yeater, âgée de 20 ans. De plus, les déclarations de la jeune femme ont toutes été démenties par l'équipe de Justin Bieber. Le chanteur lui-même a répondu à ces accusations sur Twitter : "Je vais ignorer les rumeurs et me concentrer sur ce qui est concret. Jugez-moi sur ma musique !"


Pourquoi Mariah Yeater a-t-elle retiré sa plainte ?
La jeune femme affirmait avoir eu une relation sexuelle avec Justin Bieber après un concert. Elle soutenait qu'un bébé était né de cette relation. Mariah Yeater, a du rapidement retourner sa veste et retirer sa plainte sachant que le "riche" Justin Bieber avait l'intention de porter plainte contre la jeune femme. "Apparemment, ses avocats ont reçu le message", écrit TMZ.
Justin Bieber concède au magazine Star que la fan de 20 ans avait fait cela pour être célèbre: "J'imagine que c'est pour avoir de l'attention", a révélé Justin au sujet des accusations de Mariah. "Mais ce n'est pas quelque ose qui m'intéresse. Ces personnes ne valent ni mes pensées ni mon temps." Ça c'est dit! 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience