En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

José Maria Aznar le répète, il n'est pas le père de l'enfant de Rachida Dati

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 23/01/2009 à 14h54 , modifié le 23/01/2009 à 15h00 4 commentaires

José Maria Aznar a répondu aux questions de Jean-Pierre Elkabbach, vendredi matin sur Europe 1. Il l'a certifié une nouvelle fois, il n'est pas le père de l'enfant de Rachida Dati.

Il faudra certainement rayer pour de bons le nom de José Maria Aznar de la liste des pères potentiels de la fille de Rachida Dati, la petite Zohra. Ce dernier a balayé toutes les rumeurs ce matin au micro de Jean-Pierre Elkabbach, sur Europe 1. Ainsi, si le journaliste l'a surtout interrogé sur l'avenir de l'Europe face à la crise et sur son sentiment face à l'arrivée de Barack Obama à la présidence américaine, il a malgré tout posé la question que tout le monde se pose.
 
Ainsi, sans même prononcer le nom de Rachida Dati, comme s'il s'agissait d'un nom tabou auprès de l'ancien premier ministre, Jean-Pierre Elkabbach a demandé à José Maria Aznar ce qu'il répondait aux rumeurs qui courent sur le net. José Maria Aznar a répondu dans un français parfois approximatif "Il n'y a pas de question". Il fallait semble-t-il comprendre qu'il ne se sent pas du tout concerné par cette histoire de paternité. Et de continuer : "J'ai parlé très clairement sur cette affaire. J'ai fait des actions judiciaires et je m'en tiens à cela (...). Je suis accoutumé à supporter les rumeurs et les diffamations." Car, pour l'homme politique espagnol, il s'agit bien de diffamation.
 
Ainsi, le ton pris par José Maria Aznar ne prêtait à aucune équivoque. Il ne souhaite pas faire partie de cette histoire. Il semble l'être malgré lui, ce qui n'a pas dû lui rendre la vie facile ces derniers mois. Enfin, on finit par se dire que si Rachida Dati ne faisait pas un tel mystère sur l'identité du père de sa petite Zohra, cet homme n'aura pas eu à pâtir de son silence.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience