En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Johnny Hallyday au théâtre : c'était comment ?

Article par Pierre COURADE , le 08/09/2011 à 15h24 , modifié le 08/09/2011 à 16h22 0 commentaire

Annoncé depuis des mois, le retour de Johnny Hallyday sur scène, dans une pièce de Tennessee Williams, a attiré de nombreux fans du chanteur... mais encore de l'acteur...

Une foule inhabituelle s'est pressée mardi soir devant le Théâtre parisien Edouard VII. Des bananes, des santiags, des blousons en cuir... L'affiche était pourtant claire : "Le Paradis sur Terre"de Tennessee Williams mis en scène de Bernard Murat. On croyait encore entendre le bruit des Harley lorsqu'on se rend compte qu'en tête d'affiche s'inscrit en grand : Johnny Hallyday. Son public l'a donc suivi jusque dans la confortable salle de théâtre ; lassé d'attendre un retour du chanteur, il va applaudir le comédien.

 

Sur scène Johnny campe un homme rude, sombre et marginal affublé du nom de Chicken. Avec lui,  Julien Cottereau joue son frère et Audrey Dana sa belle-soeur. L'histoire se tient dans les années 60, dans le Sud des Etats-Unis. Les deux frères se disputent une maison familiale alors qu'une crue du Mississipi menace. Voilà pour le scénario. Autant dire tout de suite que la pièce n'a jamais fonctionné outre-Atlantique et qu'elle est montée pour la première fois en France. Double pari donc pour le Théâtre Edouard VII.

 

En ce qui concerne la prestation de Johnny - c'est évidemment cela qui nous intéresse - la plupart des critiques présents dans la salle hier soir sont plutôt satisfait. "Le Parisien / Aujourd'hui en France" préfère laisser la parole aux fans cités plus haut : "Une salle conquise par avance qui se lève dès le lever de rideau, s’extasie à chaque réplique de l’idole, applaudit entre chaque scène et salue à la fin, debout, par une clameur digne d’un stade." "Le Figaro" est beaucoup plus nuancé... et c'est un euphémisme. Le journal reconnaît que "Johnny essaie de tenir la route avec une sincérité touchante et une motivation indiscutable". Notez le verbe "essayer". Car effectivement, d'après Nathalie Simon, auteure de l'article, Johnny "dit son texte comme un bon élève qui a bien appris sa leçon". Et de préciser : "N’est pas comédien qui veut même s’il y a du travail derrière."

 

En fait, ce que déplorent les journalistes, c'est surtout que la version choisie pour interpréter cette pièce laisse trop peu de place aux nuances. Johnny fait même "rire" alors que le rôle devait être beaucoup plus dans la mélancolie. Pas de fausse note, mais un manque d'aspect psychologique qui aurait pu épaissir son personnage.

 

Quoi qu'il en soit, les premiers rangs composés de ses fans à banane, de sa famille (Laëtitia en tête) et de ses amis (Line Renaud, François Berléand, Jean-François Stévenin) ont applaudi chaleureusement. C'était certainement le principal pour Johnny, 68 ans, pour sa première pièce de théâtre (après une cinquantaine de films) et avant son retour sur scène pour une série de concerts cette fois à partir du 4 mai. D'ici là, peut-être aura-t-on oublié le chanteur et des fans de théâtre feront-ils le queue devant des salles de concert ?... Ne rêvons pas ! 

 

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience