En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Johnny Hallyday, analyse d'une stratégie de communication

Article par , le 05/01/2011 à 18h23 , modifié le 05/01/2011 à 19h26 1 commentaire

Après quelques ratés côté communication, Johnny Hallyday a repris les choses en main et corrigé le tir. Enquête sur la stratégie de communication du Taulier.

Ce matin, Europe 1 créait l'événement, annonçant en exclusivité, le planning - très chargé - de la tournée de Johnny Hallyday. Une vraie démonstration de force mais aussi une communication rondement menée par le rockeur pour tenter de faire oublier les ratés de 2009. Retour sur les ratés et la nouvelle stratégie de communication de l'idole des jeunes bien décidé à ne plus laisser dire et écrire ! n'importe quoi  à son sujet.
Single, album, théâtre, tournée... en 2011, impossible de passer à côté de Johnny Hallyday. Tant mieux pour ceux qui l'aiment, tant pis pour les autres. Un retour artistique mais surtout médiatique après des mois de crise et une façon de répondre à tous ceux qui doutent encore de l'état de santé du chanteur.

2009 : Johnny Hallyday dans la tourmente
Aout 2009, le New York Post évoque une opération du colon, information aussitôt démentie par l'attachée de presse de la star, chargée de la communication de Johnny depuis des années. Contactée par nos confrères de LCI.fr, l'attachée de presse de Johnny Hallyday, Catherine Battner, dément cette information, en ces termes : "Il n'a absolument pas été opéré du colon et s'il avait eu un cancer du colon, les assureurs n'auraient jamais assuré sa tournée". Information infirmée quelques semaines plus tard par la star en personne, qui révèle dans Télé Star (édition du 26 septembre 2009) avoir eu "un petit cancer du colon".
1er décembre 2009. L'image impossible à effacer, Johnny dans une chaise roulante, à l'aéroport de Los Angeles. Pointée du doigt, l'attaché de presse de la star, qui a laissé prendre ces photos, destructrices pour l'image de son client.
7 décembre 2009 : Johnny est hospitalisé à Los Angeles. Voilà alors le communiqué très optimiste de son attachée de presse, qui se veut -encore -rassurante : "Johnny Hallyday a été hospitalisé hier lundi 7 décembre à Los Angeles. Suite à l'intervention qu'il a subi à Paris, le jeudi 26 novembre pour une hernie discale, il est actuellement en observation pour une infection. Son état de santé est stable et il devrait sortir de l'hôpital dans quelques jours."
10 décembre. Malheureusement pour la star, son état se dégrade suite à une infection, peut-être contractée lors de son intervention par le Dr Delajoux à Paris.
Les choses s'emballent. On craint le pire. David Hallyday, sa fille Laura, Line Renaud sa marraine et Nikos Aliagas prennent l'avion en urgence pour Los Angeles. Quelques jours plus tard, Johnny sort du coma. Tournée annulée, début de polémique avec le Dr Delajoux, chirurgien qui l'a opéré à Paris.

2010, Johnny malmené dans la presse

Mai 2010, Renaud Revel et Catherine Rambert publient une enquête, Johnny les 100 jours où tout a basculé, disséquant les mensonges du clan Johnny mais aussi les tensions dans l'entourage de la star, tensions qui aboutiront, quelques mois plus tard à la séparation de Johnny d'avec son producteur de toujours, Jean-Claude Camus. Emoi dans le microcosme parisien, heurts entre ledit producteur et le fils de la star, David Hallyday, très énervé contre le cirque médiatique qui s'agite autour de son père. Le ton monte, la communication patine ! La presse exulte, jusqu'à l'Express qui publie le dossier médical de la star.
Juin 2010. Lassé des rumeurs, des insinuations quant à son état de santé et en pleine bataille judiciaire avec le médecin qui l'a opéré d'une hernie discale, Johnny rencontre Arnaud Lagardère et son spin doctor, Ramzy Khiroun. Objet : la prise en main de la communication de Johnny par le clan Lagardère. Finalement, il n'en est rien et Jonny reste fidèle à son agence de presse.
2 septembre, Johnny Hallyday change de producteur. Bye bye Jean-Claude Camus, remplacé par Gilbert Coullier. La star annonce qu'il veut remonter sur scène. "Ma voix est là, l'énergie remonte" déclare la star au JDD le 5 septembre, prêt à en découdre et surtout à montrer qu'il est encore le boss.
4 décembre. Johnny sur scène, à Montpellier, aux côtés de M, son nouveau meilleur ami avec qui il prépare son nouvel album. L'occasion de rassurer ses fans mais surtout les assureurs, à l'approche d'une nouvelle tournée, préparée avec son nouveau producteur Gilbert Coullier.
18 décembre, l'agence 96B annonce qu'elle ne s'occupe plus des intérêts de la star, ajoutant ne pas savoir qui va s'occuper des relations presse de la star...

2011, l'année des possibles

Après une année 209 calamiteuse sur le plan médiatique et une année 2010 chahutée, 2011 sera-t-elle le temps du renouveau ? Théâtre, musique, tournée... Johnny aura-t-il les moyens et la santé pour honorer ses ambitions ?
A ses côtés Johnny sait pouvoir compter sur son épouse Laeticia, essentielle sand le dispositif Hallyday. Crainte par les uns, détestée par les anciens amis aujourd'hui ostracisés,Laeticia Hallyday se voit attribuer le joli sobriquet de "dame de fer" par le Nouvel Observateur. Dame de fer dans gant de velours, icône de papier glacé, Laeticia est aujourd'hui particulièrement impliquée dans la gestion des affaires et de l'image de son mari. Hasard ou coïncidence,cette couverture de Gala et ce titre préonitoire "désormais la patronne c'est elle"

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience