En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

John Travolta : une deuxième plainte pour agression sexuelle

Article par , le 09/05/2012 à 17h40 , modifié le 10/05/2012 à 15h00 0 commentaire

Un deuxième masseur a porté plainte contre l'acteur mardi après la première plainte déposée vendredi par un autre masseur qui réclame deux millions de dollars à l'acteur.

Actualisationun deuxième masseur a porté plainte contre l'acteur américain mardi matin selon le Radar Online. Une plainte encore déposée de manière anonyme, dans laquelle le masseur évoque cette fois-ci un massage qui aurait mal tourné le 28 janvier dernier à Atlanta City.  C'est l'avocat de John Travolta qui a lui-même annoncé cette deuxième plainte.

Les deux masseurs ont le même avocat, Okkorie Okorocha. Si des photos de l'acteur à New York publiées sur TMZ prouvent que ce dernier ne pouvait pas être en Californie à la date évoquée par le premier masseur, rien ne prouve pour l'instant que John Travolta n'était pas à Atlanta le 28 janvier dernier.

-------

Un masseur a porté plainte devant le tribunal de Los Angeles vendredi 4 mai contre John Travolta pour agression sexuelle et réclame 2 millions de dollars. Cette plainte, dans laquelle le nom de la présumée victime n'est pas mentionné, est relatée sur le site américain TMZ.

Les faits se seraient produits en janvier dernier. John Travolta aurait recruté un masseur sur internet pour 200 dollars de l'heure et lui aurait donné rendez-vous dans son 4X4 avant de rejoindre le Bevery Hills Hôtel où se serait déroulée la prestation.

Selon le masseur, si la première heure de massage s'est déroulée sans encombre, l'acteur américain aurait tenté de toucher la cuisse et le pénis du masseur, qui aurait reculé. John Travolta aurait alors proposé au masseur de prendre sa place. Ce à quoi l'employé aurait répondu qu'il n'avait pas de relations sexuelles avec ses clients. La star de Pulp Fiction l'aurait finalement insulté de "raté" et lui aurait laissé quatre cent dollars au lieu des deux cent prévus. 

Le porte-parole de John Travolta a démenti les faits dans un communiqué de presse repris par le site américain People.com ce mardi.

"Cette plainte, c'est une pure fiction et une fabrication complète. Aucun des événements qui y sont décrits n'ont jamais eu lieu. Le plaignant, qui refuse de dévoiler son nom, sait que cette plainte est un mensonge sans fondement. C'est pour cette raison qu'il n'est pas identifié par son nom, alors que c'est obligatoire". 


Toujours selon le porte-parole de l'acteur, John Travolta n'était pas à Beverly Hills ce jour là, puisqu'il était sur la côte est des Etats-Unis, agenda à l'appui. L'acteur attendrait que la plainte soit rejetée avant de porter plainte à son tour contre le masseur...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience