En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

John Galliano : son avocat reçoit des menaces

Article par , le 11/03/2011 à 15h22 , modifié le 11/03/2011 à 15h43 0 commentaire

Stéphane Zerbib, Juif et avocat de John Galliano, a reçu des appels anonymes alors qu'il confirme l'état d'ébriété de son client et le défend de tout antisémitisme.

Après les divers rejets en bloc qu'a subi l'ancien couturier de Dior, il est temps pour John Galliano de passer à la défense. C'est maître Stéphane Zerbib qui s'occupe de l'affaire, son avocat depuis sept ans. Alors que les vidéos montrant Galliano criant des propos racistes et antisémites ont fait le tour des médias, le simple fait que Me Zerbib est juif pose problème à certaines personnes.

 

Natalie Portman, égérie de Miss Dior Chérie et actrice d'origine israélienne, avait immédiatement et défénitivement condamné le comportement du couturier. Depuis, quelques voix ce sont élevées contre le lynchage de John Galliano malgré une plainte accablante.

Maître Stéphane Zerbib, dans une interview à un site Internet israélien, est revenu sur l'état d'ébriété de son client au moment de son altercation avec des touristes, en terrasse d'un café parisien. "Quelqu'un peut aller dans un bar, boire un peu et avoir une dispute avec un client, a-t-il expliqué. (...) Tout le monde a été surpris. J'ai eu vent de cette histoire dès jeudi, mais au départ, il n'était pas question de parler d'antisémistisme." D'après lui, son client, actuellement en cure de désintoxication aux Etats-Unis, n'est "ni raciste, ni antisémite".

Me Zerbib, sans préciser leur teneur, a évoqué des menaces à son encontre : "Quelques personnes m'appellent anonymement. Il y a toujours des gens pour faire beaucoup de bruit, mais il est très facile de juger sans avoir connaissance de l'affaire."

Alorsque l'accusateur de John Galliano a précisé lui-même que le styliste n'était sans doute pas raciste malgré son violent dérapage, l'axe de défense de l'affaire devient assez clair...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience