En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

John Fitzgerald Kennedy : révélations sur son fils caché

Article par Malaika COCO , le 25/03/2009 à 14h58 , modifié le 25/03/2009 à 15h19 0 commentaire

On connaît John John et Caroline mais John Fitzgerald Kennedy aurait eu un autre enfant. Lisa Lanett a confié au quotidien autrichien Kurier l'incroyable histoire de ses amours avec JFK et a notamment parlé de leur fils Antonio.

C'est une histoire digne d'un film ! John Fitzgerald Kennedy aurait un fils caché prénommé Antonio Bohler. Alors que le mystère de l'assassinat de JFK n'a pas été résolu, une nouvelle énigme plane sur le plus célèbre président des Etats-Unis. Lisa Lanett, la mère du fameux Antonio, a confié les détails de son idylle avec John Fitzgerald Kennedy au quotidien autrichien Kurier. Agée de 87 ans, celle que l'on surnomme la "Jackie du Danube" a elle-même un parcours incroyable.
 
Lisa Lanett fait partie de la dynastie des Habsbourg. Elle est la petite-fille de l'archiduc Otto, le père du dernier empereur d'Autriche. En 1938, Lisa Lanett fuit l'Autriche et trouve refuge aux Etats-Unis. Elle s'installe alors à Phoenix, où sa mère tient un motel, le Monterrey Lodge. Durant l'hiver 1944, la jeune femme rencontre un bel officier de l'US Navy, qui n'est autre que John Fitzgerald Kennedy. Il est alors convalescent à la suite d'une blessure au dos. De leur idylle, naît le petit Antonio, le 29 septembre 1945. JFK demande alors Lisa Lanett en mariage mais elle refuse car elle tient à conserver sa liberté.
 
Leur relation passionnée ne dure que quelques mois mais John Fitzgerald Kennedy continue à veiller, de loin, sur son fils. Son mariage, en 1953, avec Jacqueline Bouvier, plus connue sous le nom de Jackie Kennedy, n'a rien changé. Ses liaisons, notamment avec Marilyn Monroe, non plus. Mais pas question de dévoiler ce secret ! Lisa Lanett explique qu'"avec un enfant illégitime, il n'aurait jamais eu la moindre chance dans la politique américaine".  
 
Lorsqu'il devient sénateur puis président des Etats-Unis, John Fitzgerald Kennedy continue de garder contact avec Lisa Lanett pour le bien de son fils. En 1960, l'année de l'élection présidentielle, il aurait payé les frais de scolarité d'Antonio à l'académie militaire de Peekskill, à New York. Lisa Lanett n'a révélé la vérité à son fils que quinze ans plus tard.
 
Aujourd'hui même si ce récit semble plausible, aucune preuve ne confirme les révélations de Lisa Lanett. De son coté, Antonio Bohler ne revendique aucun droit sur l'héritage Kennedy. Mais il serait disposé à faire des tests afin de valider, ou pas, cette paternité. Pour cela, il faudrait qu'un membre du clan Kennedy se prête aux tests ADN et ce n'est pas gagné ! 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience