En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jodie Foster vole au secours de Kristen Stewart

Article par Maxime GUÉNY , le 16/08/2012 à 17h45 , modifié le 16/08/2012 à 17h52 0 commentaire

Lynchée depuis le scandale de son infidélité, Kristen Stewart a trouvé un soutien de taille. La comédienne Jodie Foster. Elle a publié un billet à l'attention des détracteurs de la jeune actrice, sur le site du Daily Beast, mercredi.

"Le salaire que les acteurs reçoivent pour jouer dans un film n'accorde à personne le droit d'envahir leur vie privée et de détruire leur estime d'eux-mêmes." Le ton est donné. L'actrice Jodie Foster, offusquée d'assister au lynchage médiatique de Kristen Stewart depuis la révélation de sa relation extra-conjugale, a décidé de réagir en publiant un long billet (de deux bonnes pages, tout de même!) sur le site du Daily Beast, mercredi.
 
Ce n'est pas la première dois que Jodie Foster soutient la comédienne de "Twilight". Selon RadarOnline début août, l'actrice de 49 ans avait conseillé à sa cadette "de ne pas s'intéresser à ce que disent les médias". 
 
Afin de l'épauler au mieux, Jodie Foster livre son point de vue dans une lettre ouverte:  "Si j'étais une jeune actrice aujourd'hui, j'abandonnerais avant d'avoir commencé. Si je devais grandir dans ce culte des médias, je ne pense pas que je pourrais y survivre émotionnellement." Faisant référence au tournoiement médiatique dont est victime Kristen Stewart, Jodie Foster s'interroge sur la surmédiatisation des comédiens : 
 
"Les acteurs qui deviennent des célébrités sont censés être reconnaissants de l'intérêt du public. Après tout, ils sont payés. Juste pour mettre les pendules à l'heure, un salaire pour une performance à l'écran ne comprend pas le droit d'envahir la vie privée de quelqu'un, de détruire sa propre perception". indique-t-elle.
 
Jodie Foster qui a partagé la vedette avec Kristen Stewart dans le film "Panic Room" se souvient de son innocence à l'époque:
 
"En 2001, j'ai passé 5 mois avec Kristen Stewart sur le tournage de Panic Room, pour la plupart du temps enfermée dans un espace de la taille d'un placard de Manhattan. [...] J'ai en tête l'image d'un moment parfait. [...] Aujourd'hui... Une belle jeune femme foule le trottoir seule, la tête baissée, les mains serrées en poings" conclut-elle.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience