En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jim Carrey écoeuré par la violence de Kick Ass 2... le producteur lui répond !

Article par J.C. , le 26/06/2013 à 10h41 , modifié le 26/06/2013 à 11h18 0 commentaire

L'acteur Jim Carrey est à l'affiche du deuxième volet de Kick Ass mais a déploré les scènes brutales dans le film et n'assurera pas la promotion. Une attitude qui n'a pas plu à la production.

Clash, round 2. Alors que Jim Carrey refuse d'assurer la promotion de Kick Ass 2, le producteur s'en mêle. L'acteur estime qu'il y a trop de violence dans le film. Il s'est donc indigné sur son compte Twitter : "20 fusillades par an aux Etats-Unis. Vous êtes OK avec ça ? Moi non. J'ai tourné Kick-Ass un mois avant Sandy Hook (NDLR : Un adolescent avait tué 26 personnes (dont 20 enfants) dans une école élémentaire, après avoir tiré sur sa propre mère) et aujourd'hui, sincèrement, je ne peux plus supporter ce niveau de violence"
Ce à quoi n'a pas tardé à lui répondre Mark Milliar, l'un des producteurs exécutifs : "Jim est un défenseur passionné de la limitation des armes et je respecte ses opinions politiques, a-t-il écrit. Mais je suis dérouté par cette annonce soudaine, sachant que tout ce qui a été tourné était déjà dans le scénario il y a 18 mois".

Cette première réplique est plutôt mesurée mais il poursuit en haussant le ton : "Tout comme Jim, je suis horrifié par la violence de tous les jours, mais Kick-Ass 2 n'est pas un documentaire. Aucun acteur n'a été blessé pendant le tournage ! Il s'agit de fiction, et comme Tarantino et Peckinpah, Scorsese et Eastwood, John Boorman, Oliver Stone et Chan-wook Park, Kick-Ass évite l'habituel décompte de cadavres et préfère se concentrer sur les conséquences de la violence...Notre travail, en tant que conteurs d'histoires, est de divertir, et notre outil de travail ne peut être saboté en coupant court à l'utilisation de pistolets dans un film d'action."

La production finit par réellement s'emporter : "Il est vrai que le nombre de morts (dans le film) est très élevé, mais un film qui s'appelle Kick-Ass se doit d'offrir ce que promet le titre. C'est sa décision, mais je n'ai jamais vraiment adhéré à l'idée que la violence dans la fiction conduit à la violence dans la vraie vie, pas plus que les sorts de Harry Potter ne créent des sorciers".
Conscient de l'impact de sa prise de position sur le film et les équipes qui y ont travaillé, Jim Carrey avait tout de même tenu à clarifier la situation sur le réseau social : "Mes excuses aux membres de l'équipe. Je n'ai pas honte du film mais les récents événements ont changé des choses dans mon cœur'. Le roi de l'humour américain ne donnera donc aucune interview. Pas de bol quand on sait que le film a mis du temps à sortir en raison du désistement du réalisateur du premier volet... La production comptait donc sur la star. Mais ce sera sans lui visiblement.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience