En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jennifer Lopez se confie sur son postérieur

Article par Léa BORIE , le 06/10/2014 à 16h18 0 commentaire

On doit l'existence de la chanson "Booty" aux jumeaux de Jennifer Lopez, qui l'ont convaincu d'enregistrer le titre, tourné exclusivement sur... son train-arrière !

Fière de son postérieur, qu'elle a assuré à hauteur d'une somme folle, Jennifer Lopez craignait de perdre son royal postérieur à cause d'un régime.


Une passion telle que la chanteuse en a même fait un single en septembre. En effet, J-Lo montrait ses fesses sur la pochette de "Booty" (fesses en français). La star internationale a affiché ses courbes et ses formes voluptueuses, son principal atout, dans son album "A.K.A.", en collaboration avec Pitbull.
 
La chanteuse pop américaine aurait néanmoins longuement hésité pour oser chanter l'éloge de son incontournable derrière. Dans un entretien accordé au Acces Hollywood, Jennifer Lopez a expliqué ses doutes avant l'enregistrement de "Booty", en featuring avec Iggy Azalea : "C'est très réducteur, ça ne parle que de fesses !" 

 

Mais le déclic est arrivé lorsqu'elle a partagé le son avec ses enfants. Ses jumeaux, Emme Marbiel Muñiz Anthony et Maximilian David Muñiz Anthony, ont de suite été séduits par la musique en question. Après cet épisode, la Diva star de 45 ans a vu le titre sous un angle plus positif, valorisant et décomplexé de l'arrière-train. "Ils ont tout de suite adoré. J'étais prête à m'en débarrasser. J'ai dit 'Vous avez raison, c'est une chanson marrante'."

 

Convaincue, elle a ajouté : "Pourquoi, passé un certain âge, devrait-on cesser de s'amuser ou d'être sexy, voire même de vivre? Rien ne s'arrête jamais, ni à 30 ans, ni à 50 ans..."
 
La mère et chanteuse accomplie n'est pas la seule célébrité à faire jazzer avec son fessier. De leur côté, Nicki Minaj, Rihanna, Miley Cyrus et Kim Kardashian font grand bruit de dos, avec plus ou moins de provocation...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience