En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jennifer Lopez : la sextape ne sera pas dévoilée

Article par Judith Lowski , le 04/12/2009 à 15h17 , modifié le 04/12/2009 à 15h23 1 commentaire

Un juge vient d'annoncer que l'ex-mari de Jennifer Lopez n'avait pas le droit de diffuser la vidéo intime sur laquelle la presse ergote depuis plusieurs mois. Un véritable soulagement pour la chanteuse, même si la décision n'est que provisoire.

Jennifer Lopez est soulagée : son ex-mari, Ojani Noa qui avait le projet de diffuser une vidéo privée (sextape pour les uns, des moments dans un cadre familial sans rien de choquant pour les autres) n'a absolument pas le droit de mettre son projet à exécution. Officiellement, celui qui avait été marié 10 mois à la diva en 1997 a le projet de monter un film sur sa vie d'immigrant cubain et voudrait y intégrer ces moments intimes.

 

E!Entertainment, à l'origine de l'information souligne que le juge de la Cour de Californie a statué en ces termes peu amènes et on ne peut plus clairs : "ils (Ojani Noa et son agent) ne pourront la rendre publique pour aucune raison. N'importe où, n'importe quand, n'importe comment. S'ils le font ils vont en prison".

 

L'affaire est pourtant loin d'être terminée, car il ne s'agit que d'une décision provisoire. La bataille entre avocats devrait donc se poursuivre, d'autant que l'ex-mari souhaite contester ce jugement par un argument qui sera jugé comme recevable, ou non :"il ne s'agit pas d'argent, il s'agit de ma vie". De leur côté, J-Lo et ses avocats auront à cœur de se rendre devant la Cour pour transformer cette première victoire en décision permanente.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience