En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jennifer Lopez : " Il faut briser les vieux clichés sur les femmes "

Article par , le 18/12/2014 à 12h57 , modifié le 18/12/2014 à 13h02 0 commentaire

Jennifer Lopez fait la couverture de l'édition du mois de janvier 2015 du magazine SELF. La chanteuse et actrice y dénonce entre autre les clichés toujours en vigueur sur les femmes lorsqu'il s'agit de parler de leurs relations amoureuses.

Tout comme Beyoncé, Jennifer Garner ou Emma Watson, Jennifer Lopez est une féministe, une vraie. Et elle ne supporte pas que lorsqu'il s'agit d'aborder certains sujets, comme par exemple les relations amoureuses, les mentalités en soient encore à critiquer les femmes sur leurs choix de partenaires. Et la chanteuse sait de quoi elle parle. A 45 ans, J-Lo est connue pour avoir entretenu une relation avec un homme plus jeune qu'elle. Il s'appelait Casper Smart, était danseur, et avait 18 ans de moins qu'elle. Elle et le jeune homme sont restés ensemble pendant plus de deux ans après le divorce de la star d'avec Marc Anthony. Et selon elle, quoiqu'en disent ses détracteurs, l'actrice n'a pas à justifier de cette différence d'âge. Tout est une question de mentalités qu'il faut faire évoluer. « Il faut arrêter avec les vieux clichés sur les femmes » déclare-t-elle ainsi au magazine SELF dont elle fait la couverture de janvier 2015.

« Il y en a marre... Aujourd'hui, on est dans une position différente. Nous sommes toujours désirables même plus âgées, on peut sortir avec des hommes plus jeunes et ce n'est pas tabou ». Soulignant au passage que « Les hommes font la même chose depuis des années, et ce n'est pas grave ». Selon elle, la seule erreur qu'elle a potentiellement commise dans sa relation avec Casper Smart est de ne pas avoir assez pris de temps pour elle. Et d'expliquer comment elle a, de tout temps, géré ses ruptures sentimentales. « C'était une sorte de schéma chez moi. Je ne guérissais jamais vraiment de ce qu'il venait de m'arriver, je ne me donnais pas assez de temps » confie-t-elle. « Quand tu souffres autant, tu dois faire en sorte de t'anesthésier. Les gens réagissent différemment. Certains sortent faire la fête et couchent à droite à gauche, mais ce n'est pas ma façon de faire. Je trouve du réconfort dans une autre personne. C'est ce qu'on appelle être une addict de l'amour ». Mais aujourd'hui, la chanteuse-danseuse-actrice de 45 ans semble assumer. Célibataire depuis six mois, l'Américaine veut se donner du temps. « J'apprends à rester tranquille »...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience