En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jennifer Lopez fait le show pour le président du Turkménistan

Article par Jonathan MURCIANO , le 30/06/2013 à 13h45 , modifié le 30/06/2013 à 17h18 0 commentaire

Cela ne va pas lui valoir que des compliments ! Jennifer Lopez a chanté samedi lors de l'anniversaire du président du Turkménistan, l'un des pays les plus fermés au monde.

Marylin Monroe avait lancé le mouvement avec John Kennedy et les hommes puissants de la planète aiment s'offrir des stars pour souffler leurs bougies d'anniversaire. Jennifer Lopez a chanté "Happy birthday" au président du Turkménistan, Gourbangouly Berdymoukhamedov, lors d'un concert privé dans la ville d'Azava, sur les bords de la mer Caspienne. J-Lo est la première star venue de l'Occident à monter sur scène dans ce pays.


Tenue moulante et danse lascive


La chanteuse a d'abord opté pour une tenue moulante (A lire aussi : Jennifer Lopez répond aux critiques sur sa tenue jugée trop sexy) et exécuté des mouvements de danse lascifs lors d'un spectacle inédit dans ce pays musulman. La membre du jury d'American Idol aux Etats-Unis a enfilé ensuite une robe traditionnelle turkmène pour chanter "Happy birthday, Mr President." Le spectacle s'est conclu par un feu d'artifice grandiose qui a duré plus de vingt minutes. Celle qui a reçu son étoile sur le Walk of Fame à Los Angeles (A lire aussi : Jennifer Lopez reçoit son étoile sur le Walk of Fame à Los Angeles) a dû toucher un joli chèque pour associer son nom à un tel événement. Elle n'a sans doute pas lu le dernier rapport de l'ONG Human Rights Watch qui décrit le Turkménistan comme l'"un des régimes les plus répressifs au monde."

 

Les regrets de Nelly Furtado

 

Il n'est pas rare de voir des chanteurs ou des chanteuses mondialement connus accepter ce genre de deal pour des concerts privés. Certains comme le rappeur 50 cent, Beyoncé, Mariah Carey ou encore Nelly Furtado avaient amèrement regretté d'avoir participé à des concerts donnés en l'honneur de Muhammar Kadhafi, l'ancien dictateur déchu de Libye. La chanteuse canadienne avait même reversé le million de dollars qu'elle avait touché à cette occasion à une association caritative. J-Lo sera-t-elle aussi généreuse ? Rien ne nous pousse à le penser.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience