En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jenifer : " On ne m'a pas toujours comprise "

Article par , le 11/03/2014 à 17h28 , modifié le 11/03/2014 à 17h31 0 commentaire

Jenifer, la caution glamour de The Voice, se livre sans concessions cette semaine dans une interview au magazine La Parisienne. Elle revient notamment sur ses débuts dans la capitale et les personnes qui l'ont aidée dans le métier.

En 2002, la France découvrait ce petit bout de femme venue de Corse grâce à l'émission Star Academy. Aujourd'hui, Jenifer fait partie du paysage musical français. Souvent récompensée aux NRJ Music Awards, la jeune femme de 31 ans n'a connu que des succès et est même devenue coach dans l'émission The Voice. Dans l'édition du mois de mars du magazine La Parisienne, la chanteuse s'est rappelée ses débuts à Paris et a tiré le bilan de ces douze années de carrière.

Jenifer se rappelle notamment ses premières fois à Paris, juste avant qu'elle n'intègre l'Academy. « Quand je suis arrivée à Paris, j'avais 16 ans et demi, donc beaucoup d'impatience, beaucoup d'innocence. J'avais envie de me débrouiller comme une grande et je voulais chanter. Je ne souhaitais pas forcément être reconnue pour ma musique car je n'avais pas ma propre musique. » Quelques temps après, la jeune femme s'est retrouvée propulsée sur le devant de la scène. « J'étais à Paris pour une aventure nouvelle... et j'ai fini par faire le casting de la « Star Academy » grâce à la fille qui m'hébergeait. Je me suis prêtée au jeu et j'ai adoré. »

Des nerfs solides et un instinct musical sûr
Après la Star Academy, Jenifer a vite été catapultée dans le monde de la musique et des disques. De quoi perdre facilement la tête, mais la jeune femme assure dans l'interview qu'elle était déjà prête à affronter tout cela. « Tout s'est précipité. Il fallait d'ailleurs être costaud pour pouvoir accepter tout ça et le vivre. J'ai eu le soutien de ma famille et j'avais reçu l'éducation nécessaire qui m'a permis d'affronter ce genre de situation » déclare-t-elle. Surtout, si Jenifer a réussi à avancer si bien et si vite dans le milieu, c'est qu'elle a toujours fait confiance à son instinct. D'ailleurs, lors des auditions à l'aveugle de The Voice, cela se ressent. A peine les talents ont chantonné quelques notes que la brunette n'hésite pas une seule seconde à se retourner si ce qu'elle entend lui plait. Et ça marche aussi pour sa carrière. « J'ai toujours fonctionné avec mon instinct, mes humeurs, au gré de mes rencontres, raconte-t-elle. Je suis comme cela, je ne peux pas avancer de manière mécanique. On ne m'a pas toujours comprise ».

Des rencontres chères à son cœur
Lors de cette interview, Jenifer est également revenue sur une des personnes qui lui a le plus apporté en ces 12 ans de carrière : Maxim Nucci, aka Yodelice, et le père de son fils Aaron. « J'ai vécu des choses fortes, j'ai un facteur chance indéniable (...) J'ai rencontré des musiciens extraordinaires pour chacun de mes albums (...) Je pense à quelques personnes, au papa de mon fils qui m'a énormément appris sur le plan musical. On partageait notre vie privée mais aussi beaucoup d'autres choses. »

Aujourd'hui, la brunette est en couple avec l'acteur Thierry Neuvic et est sur le point de faire ses premiers pas au cinéma dans le film « Les Francis » (en salles en juillet 2014). Autre signe que tout semble rouler pour la jeune femme : les rumeurs disent qu'elle serait enceinte...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience