En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jean-Luc Reichmann "Faire de la télé pour faire de la télé ne m'intéresse pas"

Article par , le 18/04/2011 à 16h59 , modifié le 18/04/2011 à 17h29 0 commentaire

A l'affiche de Victor Sauvage, ce lundi sur TF1, Jean-Luc Reichmann se confie sur ses 10 ans de télé à TF1, ses projets et ses envies. Rencontre.

Plurielles.fr : Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Victor Sauvage, pouvez-vous nous le présenter ?

Jean-Luc Reichmann :  c'est un comportementaliste, un amoureux des animaux, il est parti vivre quelques années en Afrique mais il décide de revenir en France, car il veut voir grandir ses enfants. Il revient et tout a changé, y compris sa femme... qui a copiné avec son meilleur ami. C'est une comédie familiale, qui parle aussi de sujets sérieux, comme la protection de la nature.

 

Vous connaissiez la faune avant de tourner ce téléfilm ?

J'ai des enfants... alors les animaux, je connais oui...mais maintenant je connais très bien les lions et autres gibbons !

 

Vous avez une anecdote avec les animaux ?

Je me suis fait mordre... la bête était énervée, avec le voyage et les caméras ; je n'ai pas été assez prudent, c'est de ma faute.

 

Vos enfants ont vu le téléfilm ?

J'ai des enfants de tous les âges, mais le petit est très intéressé... Ils rêvent d'avoir un petit singe à la maison... Il est un peu jaloux que j'ai joué avec tous ces animaux mais il est surtout jaloux que je ne passe pas assez de temps à la maison. En tout cas, je suis fier de tourner dans une comédie familiale, de 7 à 77 ans.... Ma fille a visionné le film. J'étais un peu stressé."Il te ressemble m'a-t-elle dit",c'est la meilleure critique que je peux recevoir.

 

Peut-on envisager une récurrence à Victor Sauvage ?

Le premier numéro a très bien marché (7 millions de téléspectateurs, j'espère que celui-ci marchera aussi bien. On a tourné 2 téléfilms, la diffusion dépendra des audiences. Cela ne dépend pas de moi. Quand je suis arrivé à TF1 il y a dix ans, j'ai expliqué au directeur des programmes que je ne serais pas que l'homme des jeux, j'ai besoin de me nourrir en faisant des choses différentes. J'ai été acteur avant de faire l'animateur à la télé, et j'aime beaucoup ça. Je suis conscient que c'est de plus en plus difficile de faire de grosses audiences. j'essaie de faire ce qui me plaît. C'est pareil pour le théâtre, ou Les 12 coups de midi. 

Je n'ai aucune lassitude dans mon travail, j'ai la chance de faire ce que j'aime et d'apprendre... Faire de la télé pour faire de la télé ne m'intéresse pas.

 

Vous êtes aussi producteur, quels sont vos projets ?

C'est de plus en plus difficile de lancer de nouveaux projets, notamment en variété/divertissement.  Il y a beaucoup d'adaptations, ce serait difficile aujourd'hui de refaire Attention à la marche. A juste titre, les décideurs des chaînes sont de plus en plus frileux. A la télé, tout change très vite. C'est pour ça aussi que je me diversifie.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience