En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jean-Luc Delarue : les étranges emails posthumes envoyés à son ex

Article par Aurelya BILARD , le 28/10/2012 à 14h01 0 commentaire

Le JDD révèle qu'Elisabeth Bost a reçu des mails signés de son ex-mari, quelques heures après son décès.

Après avoir révélé le 21 octobre que Jean-Luc Delarue serait le père d'une fille de 12 ans, voilà que le Journal du dimanche (JDD) annonce le 27 octobre une nouvelle information des plus déroutantes. En effet, Elisabeth Bost a reçu d'étranges courriers envoyés de la boîte mail de son ex-mari, quelques heures après la mort de celui-ci. Elle a porté plainte contre X pour "usurpation d'identité", "usurpation d'identité numérique", "faux", "violences psychologiques", "atteinte à la représentation de la personne" et "atteinte à l'intimité de la vie privée".

Le 23 août, Jean-Luc Delarue est décédé des suites d'un cancer de l'estomac. L'heure de la mort indiquée sur le certificat établi par l'Hôpital américain est 10h20. Pourtant, à 13h13, Elisabeth Bost reçoit un premier message avec pour titre "Œuvres d'art". "La seule chose que tu collectionnes, ce sont les mensonges, les attaques et les coups bas", écrit en préambule le correspondant. Et de poursuivre : "J'ai décidé d'inventorier et de réunir les objets dont Jean (leur fils, ndlr) sera le bénéficiaire après ma mort. J'en fais l'inventaire et en demande restitution pour les rassembler de mon vivant et les lui léguer. Ils font partie intégrante de ma collection qui forme un tout. Je te demande de respecter mon choix et de me remettre ces legs en totalité."

Le second email, envoyé à 18h13, figure également au dossier. Il est titré : "Urgent pour Jean". "La mère de mes enfants aurait pu être n'importe qui", s'emporte celui qui a rédigé le courrier. Et de conclure : "Élisabeth, s'il m'arrivait malheur, je te demande solennellement de respecter mon choix, à savoir de ne pas venir à mes obsèques, mais de laisser Jean à des tiers."

Elisabeth Bost a eu connaissance de la mort de Jean-Luc Delarue le lendemain matin, en écoutant la radio. Elle a également reçu un email de menaces le 24 septembre, mais cette fois-ci d'une boîte mail différente, avec en pièce jointe un photo montage pornographique.

L'affaire suit son cours pour connaître le ou les auteurs de ces courriers.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience