En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jean-Luc Delarue : les années Canal +, drogue et règlements de comptes

Article par Julien MIGAUD MULLER , le 03/02/2011 à 17h28 , modifié le 03/02/2011 à 17h33 0 commentaire

Ça se crêpe le chignon entre Jean-Luc Delarue et Pierre Lescure. Par journaux interposés, l'animateur et l'ancien patron de Canal Plus règlent leurs comptes sur fond d'accusations de consommation de drogue. Classe.

Ambiance OK Corral entre Jean-Luc Delarue et Pierre Lescure. Dans une interview accordée au magazine Technikart, Pierre Lescure est revenu sur "l'affaire" Jean-Luc Delarue, qui a fait ses débuts sur la chaîne cryptée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien patron de Canal Plus ne mâche pas ses mots. Selon lui, à l'époque où Jean-Luc Delarue y présentait La Grande Famille, la brigade des stups avait déjà fait une "descente" dans les locaux de la chaîne.

 

Pierre Lescure aurait alors demandé aux enquêteurs de "la jouer smooth". Autrement dit, de se faire discrets. Fureur de l'animateur télé qui semble ne l'apprendre qu'aujourd'hui. Dans un entretien à nos confrères de TV Mag, Jean-Luc Delarue confie : "J'ai souvent croisé Pierre Lescure en privé, depuis mon départ de Canal, nous avons même déjeuné ensemble. Il ne m'a jamais parlé de cette histoire que je découvre aujourd'hui"

 

Règlements de comptes

 

Pour Jean-Luc Delarue, Pierre Lescure tire sur l'ambulance et n'a pas à tenir de tels propos: "Le président que j'ai aimé à Canal+ n'a plus grand-chose à voir avec l'homme qu'il est devenu depuis son passage à Choc" (un magazine à scandales). Mais l'animateur en rajoute une couche et jette un pavé dans la mare : "la cocaïne circulait dans des soirées en boîte de nuit, où se trouvaient de nombreuses personnalités de Canal+. Et Pierre Lescure n'était jamais très loin... Je n'en dis pas plus, mais je n'en pense pas moins." Tiens, ça ressemble à s'y méprendre à la bonne vieille histoire de l'arroseur arrosé.

 

Clin d'œil à sa thérapie qu'on lui souhaite de réussir, Jean-Luc Delarue adresse un dernier tâcle bien trouvé à Pierre Lescure : "Je préfère garder un bon souvenir de ma collaboration passée avec Pierre Lescure et, s'il a des problèmes d'orgueil mal placé, comme semblent l'indiquer ses déclarations, je serai ravi de l'aider, de l'accompagner à des groupes de parole où il pourra trouver un peu de sérénité".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience