En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Jean Dujardin, un succès grandissant à moins de 40 ans !

Article par Pierre COURADE , le 16/01/2012 à 11h44 , modifié le 17/01/2012 à 15h41 1 commentaire

Le Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie hier soir à Hollywood marque une nouvelle étape dans la jeune carrière de Jean Dujardin. Ses performances de comédien vont crescendo. Et déjà les Oscars se profilent à l'horizon !

On peut le dire maintenant : Chouchou et Loulou sont désormais très loin. Qui aurait pu imaginer, en 1999, lors de la diffusion du 1er épisode d'Un gars, une fille sur France 2, que le jeune Jean Dujardinallait triompher à Los Angeles 13 ans plus tard ? Personne certainement. Même si l'on percevait déjà le talent du comédien, repéré par M6 dans la bande des Nous C nous.

Une idée géniale

Des sketches par dizaines et un coup de génie : prendre l'un de ses personnages et en faire un film de cinéma. C'est le premier éclat de Jean Dujardin en 2005 avec Brice de Nice. Près de 4,5 millions de spectateurs se sont pressés pour découvrir les aventures du surfeur azuréen.

Une renommée qui permet à Jean Dujardin de se faire connaître auprès du réalisateur Michel Hazanavicius. Le cinéaste, formidable inventeur de la Classe Américaine (Canal+), propose alors à Jean de devenir la vedette de son prochain film : OSS 117. Un rôle totalement différent qui permet à Dujardin de se confronter aux plus grands acteurs des années 50-60. Evidemment, Sean Connery en tête. Le public répond une nouvelle fois présent. Et pour la première fois, la profession s'intéresse au travail remarquable du comédien. Il est nommé en 2007 pour le César du meilleur acteur.

Evidemment, Jean Dujardin multiplie les apparitions sur grand écran. Mais à chaque premier rôle, c'est une nouvelle variation de son talent qui s'exprime. Après la comédie pure et le pastiche, Jean Dujardins'attaque à l'adaptation littéraire. Il prend les traits de Frédéric Beigbeder et interprète Octave dans le 99 francs de Jan Kounen. Un film fantastique, quasiment dans tous les sens du terme, dans lequel on perçoit une véritable tension dramatique apporté par l'acteur.

Tous les registres

Le drame sentimental, ce sera d'ailleurs la nouvelle facette de son parcours cinématographique. Les petits mouchoirs de Guillaume Canet, film chorale dans lequel il interprète Ludo, sera le triomphe de 2010. La même année, avec Le Bruit des glaçons, il entre véritablement dans la cours des grands.

Et puis, que dire de plus lorsque l'an dernier, il retrouve son réalisateur fétiche, Michel Hazanavicius, pour un projet totalement délirant : un film en noir et blanc, muet ! Le public et la critique sont unanimes : c'est un chef-d'œuvre cinématographique et populaire. On ne compte plus les prix et les récompenses. Jusqu'aux trois dernières en date, la nuit dernière, aux Golden Globes (meilleure comédie, meilleure musique et, surtout, meilleur acteur dans un comédie pour Jean Dujardin). Un triomphe planétaire qui s'exporte aux Etats-Unis. A la fin du mois, on devrait connaître le nombre de nominations pour The Artist, en compétition pour les Oscars. Et le 26 février, peut-être, un nouveau sacre pour l'acteur... Ne lui portons pas la poisse. Croisons simplement les doigts.

Jean Dujardin fêtera ses 40 ans cette année. Une nouvelle étape dans sa vie. On ne sait pas encore s'il peut encore aller plus haut dans sa carrière. Il est déjà au-dessus des nuages. Reste à devenir une étoile.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience