En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Isabelle Adjani sacrée meilleure actrice aux Globes de Cristal

Article par , le 09/02/2010 à 10h11 , modifié le 09/02/2010 à 10h40 0 commentaire

Hier soir avait lieu au Lido la cérémonie des Globes de Cristal, une soirée présentée par Anne Roumanoff et Patrick Poivre d'Arvor. Retour sur les moments forts de cette cérémonie.

Depuis l'an dernier et la prestation rocambolesque de Jean-Luc Delarue, la cérémonie des Globes de Cristal s'est taillée une réputation. Mais cette année, pas de polémique et une soirée beaucoup plus sage. Aux commandes de la cérémonie, PPDA et Anne Roumanoff ont tenu -comme ils ont pu - un public particulièrement dissipé.

Il faut dire que dans la salle, la mutinerie grondait au fur et à mesure de la soirée, la faute à des assiettes désespérement vides. Eh oui, les cuistos du Lido ont eu du mal à tenir le rythme et à servir dans les temps les 200 convives réunis dans la salle.

 

Mais pendant que les invités faisaient la chasse aux petits fours dans une ambiance quelque peu neurasthénique, sur la scène les nommés recevaient leur trophée dans la joie et la bonne humeur !

Au palmarès, on retrouve Isabelle Adjani - invitée d'honneur de l'an dernier - qui reçut le Globe de la meilleure actrice pour sa prestation dans La journée de la jupe. L'occasion pour l'actrice de délivrer un message politique pour l'égalité homme / femme et de déclarer "la jupe, c'est l'anti burqa".

 

Autre moment fort de la soirée, la remise du prix de Florence Foresti, meilleur spectacle pour Mother Fucker qui ne s'est pas privée pour faire le pitre. Et si la qualité du son n'était pas franchement au rendez-vous, Olivia Ruiz a malgré tout réussi sa prestation, et en direct s'il vous plaît !

En maîtres de cérémonie, Patrick Poivre d'Arvor et Anne Roumanoff ont assuré le show à coup de blagues, pas toujours de très bon goût. Parmi les flops de nos duettistes, une référence au Dr Delajoux (le chirurgien de Johnny Hallyday) sous les yeux d'une Isablele Adjani perplexe. EH oui, c'est cela aussi les joies du direct !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience