En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Interview : Sonia Rolland se confie sur son rôle dans Affaires Etrangères

Article par , le 07/01/2010 à 14h35 , modifié le 07/01/2010 à 15h05 1 commentaire

Après avoir joué les fliquettes dans Léa Parker, Sonia Rolland revient au petit écran dans "Affaires étrangères", ce soir sur TF1. La belle se confie sur ses projets.

Miss France 2000, Sonia Rolland a depuis brillamment changé de vie et de carrière en se tournant vers la comédie. Après la série télé Léa Parker, elle revient dans le pilote d'une nouvelle série "Affaires étrangères", diffusé ce soir sur TF1 à 20h45.

A ses côtés, le charmant Bernad Yerlès, vu dans la saga "Mes amis, mes amours, des emmerdes".

 

Le pitch

David Mercier, flic original et attachant, est chargé de traquer et d'appréhender partout dans le monde des fugitifs qui ont commis un crime ou un délit sur le sol français. Il agit sous les ordres du commissaire divisionnaire Joubert, patron du Bureau central de recherche des personnes en fuite. Lors de ses enquêtes, il sait qu'il peut compter sur l'aide sans faille de Mozart, une jeune femme, petit génie de l'informatique. La toute dernière mission de Mercier consiste à se rendre en République dominicaine retrouver François Kerman, soupçonné du meurtre d'une comptable, laquelle avait découvert qu'il avait détourné de l'argent. Arrivé sur place, Mercier rencontre son assistant, le capitaine Duval, homme bedonnant et chaleureux, chargé de liaison avec la police locale...

 

Plurielles.fr : Comment s'est passé le tournage en République Dominicaine ?

Sonia Rolland : Très bien, il y avait une excellente ambiance dans l'équipe mais la chaleur était vraiment épouvantable, très humide. Et comme nous avons tourné en décor naturel, au milieu naturel, il nous est arrivé de sentir le danger autour de nous. C'est la première fois que je suis restée aussi longtemps éloignée de ma fille (21 jours au total). Mais heureusement, il y a Skype, comme ça elle me voyait tous les jours !

 

Et avec votre partenaire, Bernard Yerlès ?

Jouer avec Bernard Yerlès était un vrai plaisir. Il y avait un vrai esprit de troupe sur le tournage.

 

On vous a peu vu à la télé depuis Léa Parker, est-ce un choix ?

Oui je me suis occupée de ma fille tess. Et puis après Léa Parker, une série policière, je voulais prendre du recul et revenir avec autre chose. J'ai travaillé pour être crédible. J'ai mis du temps à faire oublier l'étiquette Miss France, mais j'espère que mes choix vont m'y aider.  J'essaie d'aller vers des rôles qui me ressemblent, comme dans Affaires Etrangères où mon personnage travaille dans l'humanitaire. C'est une femme de conviction, elle a du caractère, comme moi !

 

Est-ce compliqué de faire de la comédie quand on est Miss France ?

J'ai des choses à prouver mais j'ai eu la chance de rencontre Raoul Pech pour Moloch Tropical, depuis ce film, on ne me regarde plus de la même façon. Les réalisateurs me proposent des rôles plus forts. Parmi les projets, j'ai un film pour Arte Les Invincibles et The Floaters, un film tourné aux Etats-Unis. Je travaille aussi sur un projet personnel, l'adaptation pour le cinéma de la vie de Jeanne Duval, qui fut la maîtresse de Baudelaire, mais ce type de projet fait peur, c'est dommage ! J'espère réussir un jour à le monter.

 

Quelles sont vos relations avec Geneviève de Fontenay ?

Très bonnes ! On se voit une fois par an, pour un dîner. C'est une femme de caractère qui défend les valeurs auxquelles elle tient, je la respecte beaucoup.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience