En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

INTERVIEW Michael Gregorio : "j'aimerais imiter Lady Gaga"

Article par , le 15/11/2010 à 15h53 , modifié le 19/01/2011 à 10h53 0 commentaire

A l'occasion de la sortie de son DVD, Michael Gregorio pirate les chanteurs, l'imitateur et humoriste nous a reçu pour un petit debriefing de son spectacle...

Les BB Brunes, Mylène Farmer, Jacques Brel, Prince, Diam's au générique d'un même spectacle, mission impossible ?, pas pour Michael Gregorio. Révélé par Laurent Ruquier, le chanteur et imitateur a depuis quelque peu délaissé le petit écran pour son nouveau spectacle, disponible en DVD , un cadeau de Noël à ne pas rater !
Extrait N°1 : Michael Gregorio dans la peau de Katerine

Vous avez commencé par vous faire connaître grâce à la télé, chez Laurent Ruquier. La télé est-elle indispensable avant de faire un spectacle ?
C'est évident que la télé permet de se faire connaître, c'est un formidable vecteur de médiatisation... Mais on ne fait pas le même travail à la télé qu'en spectacle. Un sketch dure 2 minutes à la télé. Au Bataclan je passe 1h45 sur scène, je montre beaucoup plus de choses et surtout je suis en live... On se rend beaucoup mieux compte du spectacle.
Mais je dois beaucoup à Laurent Ruquier, d'ailleurs c'est le producteur de mon spectacle et il m'aide aussi beaucoup pour les textes. Le spectacle est un spectacle d'imitation, mais pas seulement... il y a aussi des textes, et sur le plan de l'écriture, il m'aide beaucoup.
Extrait N°2 : l'Operap

Dans le spectacle vous avez la dent dure, notamment avec Christophe Maé, vous savez comment il a réagi ?
Non, j'ai rarement des retours des chanteurs, et quand je les croise sur un plateau de télé, ils n'ont pas d'autre choix que dire qu'ils aiment ce que je fais... Quant à Christophe Maé, tout le monde m'en parle... je n'ai rien contre Christophe Maé, mais je trouve drôle de le titiller, il vend beaucoup de disques. Tirer sur une ambulance n'aurait aucun intérêt. Et quand je dis que tous ses tubes sont basés sur quatre accords, c'est vrai !
Comme Céline Dion, vous évitez de parler quand vous êtes sur scène le soir ?
Oui d'ailleurs je ne parle pas fort, j'essaie de reposer ma voix. Certains passages sont fatigants pour la voix, notamment ACDC ... ce n'est pas pour rien que je le mets à la fin du spectacle !
Vous avez un registre de voix assez large, y a-t-il des voix qui vous résistent ?
Oui beaucoup ! J'ai beaucoup de mal avec les voix de femmes. Je ne fais que Mylène Farmer, ce n'est pas par hasard (rire)... J'amerais faire de choses, mais parfois je coince. C'est le cas avec Lady Gaga par exemple. J'aimerais bien me déguiser et porter une robe de viande sur scène !
Dans ma façon de travailler, tous les cas de figure sont possibles : parfois j'ai le déclic tout de suite sur une voix mais il m'arrive aussi de la bosser des mois, ou de ne jamais y arriver ! La voix évolue et j'arrive maintenant à faire des voix que je n'arrivais pas à faire avant.
Parmi vos victimes, Mylène Farmer, vous n'avez pas rencontré de soucis avec ses fans ?

Non j'ai de la chance, mais j'ai entendu qu'ils pouvaient avoir la dent dure ! Rire...

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience