En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Interview Marion Jolles : "les pilotes de Formule 1 sont des playboy"

Article par , le 06/10/2010 à 17h08 , modifié le 01/02/2011 à 08h28 0 commentaire

Présentatrice de Auto moto et spécialiste de la F1 sur TF1, Marion Jollès revient pour Plurielles.fr sur les temps forts du salon de l'auto

Plurielles.fr : les voitures, c'est une passion plutôt masculine, vous voyez beaucoup de femmes dans les couloirs du salon de l'auto ?
Marion Jollès : Contrairement aux idées reçues, oui, d'ailleurs je suis la preuve vivante que les femmes peuvent s'intéresser aux voitures sans être des garçons manqués ! Aujourd'hui, au sein du foyer, ce sont beaucoup les femmes qui choisissent quelle voiture elles veulent ! Les maris n'ont pas toujours leur mot à dire !

Les constructeurs s'adoptent-ils à cette nouvelle clientèle ?
Cette année, les constructeurs ont fait des efforts sur les nouvelles technologies et la protection de l'environnement, des valeurs qui concernent les femmes. De plus, côté esthétique, les constructeurs ont fait beaucoup d'efforts. Il y a la Zoe de Renault par exemple mais aussi la Mini et la DS3 que l'on peut customiser selon ses envies pour une voiture complètement personnalisée. De plus des marque de mode, comme Lolita Lempicka ou Lacoste s'associent aux constructeurs pour proposer des séries spéciales qui plaisent beaucoup aux femmes...

Etre une femme dans un milieu d'homme, ce n'est pas trop compliqué ?
Je n'en ai jamais souffert. Quand j'ai commencé à couvrir la Formule 1, je sais que certains ont été surpris, mais dans les autres pays, c'est tout à fait courant ! Dans les paddock, je croise beaucoup de femmes ! Le sport automobile est moins macho que ce que l'on croit. Et les téléspectatrices sont de plus en plus nombreuses. Il faut dire qu'aujourd'hui, les pilotes de F1 sont des playboy. Regardez Lewis Hamilton avec Nicole Scherzinger des Pussycat Dolls. On est loin de l'image des pilotes d'autrefois... 

Vous avez été élue plus jolie fille du paddock, ça fait plaisir ?
Bien sûr c'est flatteur, et beaucoup de gens me taquinent... Mais j'aurais préféré être élue la plus compétente !

Comment vous est venue cette passion ?
C'est un atavisme familial. Je voulais suivre mon grand-frère qui regardait le sport auto, et je me suis prise au jeu ! Au début, ça a fait peur à ma mère, elle aurait préféré que je joue à la poupée plutôt qu'aux voitures ! Quand mes copines affichaient des posters des Words Apart, j'avais un poster de Ayrton Senna, cherchez l'erreur...

Vous présentez également Confessions intimes, ce n'est pas un peu le grand écart ?
Je suis journaliste avant tout et j'avais envie de m'essayer à autre chose, d'évouluer dans le groupe TF1. J'entame ma sixième saison d'Auto Moto, c'est ma famille, mais j'ai envie de découvrir autre chose.  Parmi mes projets, j'aimerais beaucoup faire du magazine. Par exemple, j'admire le travail de Carole Rousseau, j'aime aussi les talk show, le divertissement, je ne veux pas m'enfermer dans un domaine.
En ce moment se déroule la Fashion Week, la mode ça vous intéresse ?
Oui bien sûr, mais je connais mal. Mais pourquoi pas aller à un défilé, j'aimerais beaucoup !

 

 

Retrouvez Marion Jollès dans AUTOMOTO, pour 3 émissions SPECIAL MONDIAL DE L'AUTO, en duplex depuis le salon Porte de Versailles, pour présenter aux téléspectateurs l'ensemble des nouveautés et des concepts cars ! ( dimanche 3, 10 et 17 octobre, en direct à 10h20 sur TF1 !).

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience