En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Interview Laurent Gerra "Je répartis les vacheries à Gauche et à Droite"

Article par , le 01/10/2010 à 15h38 , modifié le 19/01/2011 à 11h00 0 commentaire

Samedi 2 octobre, Nikos Aliagas présentera sur TF1 Totalement Ingerrable, une émission consacrée à l'humoriste Laurent Gerra. Sur la scène de l'Olympia, sketchs, chanson et vannes... ça promet !

Au lendemain de la captation de l'émission, diffusée samedi soir sur TF1, Laurent Gerra a réuni quelques journalistes pour un déjeuner sans langue de bois ; ça décoiffe...

Télé, radio, spectacle, Laurent Gerra cumule les casquettes et draîne les foules. Et pourtant Laurent Gerra a la dent dure : la religion, les icônes de la chanson française comme Johnny Hallyday, les hommes politiques, il n'épargne personne... L'occasion de poser la question du débat sur rire à la télévision. On peut rire de tout mais pas avec tout le monde, disait Desproges...
Vos avez beaucoup d'invités prestigieux sur ce spectacle, comment cela s'est-il passé ?
Michel Sardou, Charles Aznavour, ils ont tous répondu présent, très gentiement. Seul Gad Elmaleh n'a pas pu venir.

Dans votre spectacle, vous tapez fort et sur tout le monde, y a-t-il des sujets tabou à la télé ?
Laurent Gerra : On verra au montage ! Plus sérieusement, je pense qu'on peut rire de tout, mais que cela dépend de la façon. La seule limite, c'est d'être drôle ! En France, je pense qu'on jouit d'un grand espace de liberté, et franchement dans cette émission, je me lâche... toujours avec le sourire !

Les politiques occupent une large place : De Sarkozy à Bayrou en passant par Ségolène Royal, vous y allez fort...
Il y en a pour tout le monde, personne n'est épargné. Et puis il faut dire que l'actualité est un formidable terrain de jeu. Quand je vois Sarkozy à la télé, j'éclate de rire... Mais dans l'ensemble les politiques savent qu'ils n'ont pas trop intérêt à se plaindre... sinon j'en rajoute une couche.

Dans votre spectacle, vous dites que Fogiel et Bruel n'apprécient pas trop votre humour, qu'en est-il des politiques, avez-vous déjà eu des coups de fil ?
Non à part Jean-Marie Le Pen, je n'ai pas eu de problème...
Que pensez-vous des attaques de Guillon contre DSK ?
C'est le systématisme qui me gêne un peu... mais je ne me gêne pas non plus ! (Dans son spectacle, Laurent Gerra dit dans une séquence : Bayrou c'est Ségolène Royal avec une bite, sic)

Y a-t-il de grosses différences entre votre spectacle et cette émission enregistrée à l'Olympia ?
C'est assez rare à la télévision pour le signaler mais on a travaillé avec un orchestre de jazz... Et l'Olympia fait que je me sens comme sur scène, mais je réserve certains sketchs pour la scène. Il ne faut pas tout dévoiler. Mais rassurez-vous Ribery aussi fait partie de l'émission !

On sent que vous n'avez pas la plus grande amitié pour les chanteurs de la nouvelle génération...
Vous connaissez mes goûts ! Je préfère Johnny Hallyday et Michel Sardou... Mais l'avantage quand j'imite Etienne Daho, c'est que je n'ai pas besoin de chanter !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience