En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Interview : François-David de Koh-Lanta revient sur son aventure

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 05/02/2009 à 18h48 , modifié le 06/02/2009 à 11h42 5 commentaires

François-David, l'ancien candidat de Koh-Lanta éliminé après un parcours dont il peut être fier, a répondu à nos questions. Et on vous le confirme, le jeune homme est aussi beau en vrai qu'à l'écran.

Que cherchiez-vous de nouveau avec ce nouveau Koh-Lanta ?
Dans ma première aventure, certaines personnes m'avaient reproché d'avoir été mauvais dans l'épreuve d'équilibre finale, jugeant que je ne méritais pas ma victoire, que je l'avais volée, ce qui était très dur à encaisser. Je voulais vraiment prouver dans celui-là que je n'avais pas gagné par hasard. J'espère que j'ai gagné cette carte-là.
 
Quel est votre sentiment au sortir de cette aventure ?
Je suis sorti avec un petit goût amer parce que j'avais vraiment envie d'aller plus loin, j'avais envie de montrer d'autres choses de ma personnalité, mais bon voilà, on m'a coupé l'herbe sous le pied. Mais c'est le jeu, c'est la stratégie, donc je l'accepte. Je la déplore, mais je l'accepte.
 
N'avez-vous pas été choqué par l'acharnement des jaunes à vous éliminer ?
C'est ce qui m'a énervé, ils ne se battaient pas pour gagner, ils se battaient pour me faire perdre et c'est deux choses totalement différentes. Le moindre faux pas, et c'est fini, c'est dur, mais ce sont les règles parfois impitoyables du jeu.
 
Vous avez été, cette année encore, un aventurier hors pair.
Je me défonçais dans les épreuves, je n'ai été mauvais avec personne, je voulais vivre pleinement mon aventure. C'était pour moi une chance incroyable de faire partie à nouveau de Koh-Lanta. Je me défonçais dans les épreuves parce que c'était un challenge, d'atteindre mes limites.
 
Que pensez-vous de votre aventure en duo, avec Emilie, votre compagne ?
Le faire avec Emilie, c'était aussi un challenge. Quand on est en couple, c'est difficile de s'exposer ainsi et c'était une première dans Koh-Lanta. C'est dur aussi par rapport aux autres aventuriers, car on est vu comme une entité, avec deux votes. Nous en gardons quand même un très bon souvenir, car nous avons vécu pleinement notre histoire dans cette aventure, on ne peut pas la regretter.
 
Vos liens se sont-ils renforcés à l'issue de l'aventure ?
Nos liens sont identiques, nickels. Nous sommes soudés, autant qu'avant Koh-Lanta.
 
Que faites-vous en ce moment ?
J'ai mon entreprise de spectacle. Je continue à faire des spectacles de rue, des spectacles vivants, un travail d'acting, de comédien. C'est ça qui me plait. Emilie, de son côté, travaille toujours dans les assurances.
 
Que s'est-il passé avec Moundir ?
Avec Moundir, c'est très particulier. Nous nous sommes de suite très bien entendus quand nous étions sur place et nous avons été assez complices. Mais j'ai vu deux faces de Moundir, la face complice quand il n'y avait pas les caméras et la face où il était mauvais. Il a été injurieux, violent. C'est dommage, parce qu'il se gâche, ce n'est pas un méchant gars. Il crée son buzz pour qu'on parle de lui.
Son comportement a-t-il précipité la défaite des rouges ?
Cette brouille a causé la perte des rouges. On ne voulait pas le sortir. Selon Moundir, on s'est acharné sur lui, mais il s'est sorti tout seul. A un moment donné, nous avons voulu sortir Christelle, parce qu'elle avait trahi son alliance avec Emilie, puis Moundir s'est mis en colère contre Philippe de manière très violente, il a fallu que je les sépare, avant qu'ils ne se battent. C'est aller trop loin, et pour le bien de l'équipe, et pour avoir un rapport sain, nous avons été obligé de l'éliminer. Mais c'est vraiment dommage.
 
Je pense que si l'équipe des jaunes avait eu Moundir dans ses rangs, cela aurait été exactement la même chose, les rouges seraient arrivés en majorité à la réunification. Il a tout gâché.
 
Un pronostic pour la finale, même si elle se passe entre jaunes ?
J'arrive à faire la différence entre le jeu et la vie de tous les jours. Je n'ai aucune haine envers les jaunes. Quand je suis sorti du jeu, j'ai dit que le meilleur gagne, que le plus franc, le plus honnête gagne. Donc je ne vais pas dévoiler le nom de mes chouchous, mais c'est vrai qu'il y en a avec qui je m'entends plus, qui sont plus droits. Je pense à JB, à Filomène, Romuald. Ce sont des personnes qui pour moi sont entières. Après on verra comment ca va se passer quand ils seront entre eux, ca va surement partir au clash.
 
Vous êtes plus pour une femme ou un homme ?
Que ce soit un homme ou une femme, qui gagne, cela m'est égal. Pour moi le gagnant de Koh-Lanta, c'est quelqu'un qui est droit dans ses baskets. 
 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience