En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Interview exclusive : Xavier Anthony, nouveau coach de Mon Incroyable fiancé 2 se livre

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 22/07/2009 à 12h04 0 commentaire

Découvrez la suite de l'interview de Xavier Anthony, ancien coach des Queer et coach dans la nouvelle émission de TF1, Mon Incroyable fiancé 2.

Plurielles.fr : Vous avez rencontré des difficultés dans votre vie liées à votre homosexualité ?
Xavier : Non,  pas du tout, je suis privilégié, je viens d'une famille d'artistes, j'ai des parents très open minds, la seule chose qui les inquiète, c'est le bonheur de leur enfant. Et si le bonheur de leur fils passe par des goûts différents de la masse, ils s'en fichent. Je n'ai donc jamais été confronté à ce genre de problème dans ma vie personnelle, sauf à l'époque de Queer. Là, on ne m'a pas reproché d'être homo, mais certaines images que je pouvais faire passer en tant qu'homosexuel.

Plurielles.fr : Les gens ont eu peur de la caricature ?
Xavier : Oui, nous avons un peu été taxés de caricatures par certains milieux homos parisiens, mais c'était juste dommage qu'ils ne comprennent pas, parce qu'ils font partie d'une catégorie de gens qui se veut intello, gaucho, et ils n'avaient pas compris le message. Ils ont mis un peu de temps à le comprendre. Maintenant ils l'ont compris, surtout depuis qu'il y a eu un sujet de fond sur les Queer en expliquant un peu le pourquoi du comment. Alors oui, au début on a été taxé de caricature, ce qui n'est pas fort agréable, et mal à propos. Je reste persuadé que cinq homos en access prime time sur TF1 le samedi avant le journal de Claire Chazal c'est excellent. C'est juste un petit pas pour la télé, mais un grand pas pour l'homosexualité (rires) !

Plurielles.fr : Dans Mon Incroyable Fiancé 2, vous n'avez pas eu peur justement qu'Emeric tombe un peu trop dans la caricature ?
Xavier : Si Emeric tombe dans la caricature, c'est tant mieux, puisque lui c'est un comédien. Il faut qu'il pousse les choses pour faire réagir Christopher. Mais cela fait partie du truc, il y a des homos qui sont des caricatures et d'autres pas. Un homo boucher dans l'Aveyron ou fermier dans la Creuse, ne va pas forcément être une caricature. Mais c'est tellement vaste comme sujet. On peut être une caricature de soi-même, une caricature d'ouvrier, de pécheur, de boucher... Non, je pense qu'Emeric devait juste faire réagir Christopher. D'autant que Christopher est un type cool, rien ne le choque. Donc pour le choquer, il faut y aller. Il est tellement ouvert d'esprit, donc il fallait aller loin pour qu'il ait des réactions.

Plurielles.fr : Vous avez d'autres projets télévisuels ?
Xavier : Non. J'ai ma vraie vie à côté. Je travaille toujours entre la France et les Philippines où je suis associé dans un restaurant français qui est un des restaurant les plus branchés de Manille, donc je passe beaucoup de temps en Asie. Je continue aussi à travailler comme consultant pour des restaurants ou chef à domicile. J'ai fait quelques incartades cette année car j'ai présenté la revue de Bobino pendant 6 mois. 170 représentations en 6 mois, donc j'étais vraiment marié avec Bobino, du coup j'ai un peu moins voyagé. A part cela, mon but, c'est toujours d'aller cuisiner dans des pays sympas, faire du consulting, ça, c'est ma vraie vie. La télé, c'est la cerise sur le gâteau.

Plurielles.fr : Vous avez une petite gourmandise d'été à nous faire partager ?
Xavier : Du poisson vapeur, car j'ai pris 10 kg en un an, donc il faut vraiment que je fasse quelque chose ! Là il faut vraiment que j'oublie la mousse au chocolat, parce que je sais que cela fait partie des bonnes recettes de votre site, mais il faut vraiment que je fasse attention. Pas que je fasse un régime, mais que j'équilibre mes repas, parce que c'est n'importe quoi !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience